9 janv. 2016

L'Hypercar des Années 1930

Mercedes-Benz a conçu et produit le chef d'oeuvre automobile des années 1930, la 540K Special Roadster. Elle n'est pas un élément isolé dans la stratégie de la marque mais réellement le sommet d'une gamme. Elle est la plus grosse, la plus puissante, la plus rapide, la plus belle et la plus chère.

Son moteur de 5,4 litres à compresseur est l'apogée de son évolution technique et n'aura pas de suite. Le projet d'extension à 5,8 litres de la 580K sera abandonné.

Elle est la plus grosse, avec une longueur de 5,10 m, mais sa cabine ouverte en cabriolet à deux places est légère. Le gain de poids permet une vitesse de pointe de 185 km/h, soit 25 km/h de plus que les carrosseries closes.

Esthétiquement, elle est un prodige d'ingéniosité de l'équipe de Hermann Ahrens et des ingénieurs de Sindelfingen : sa forme effilée fait oublier ses dimensions monstrueuses. Elle a une longue queue, ce qui équivaut à dire qu'elle anticipe de huit décennies les hypercars d'aujourd'hui avec le cockpit centré sur le châssis.

Elle est la plus chère : 28 000 Reichsmarks, c'est-à-dire 6 000 Reichsmarks de plus que tout autre modèle du catalogue. C'est un atout supplémentaire car elle intéresse l'élite super-riche comme voiture de prestige et de parade, bien que rien n'empêche de pousser les performances de ce roadster sur une Autobahn.

La politique Allemande n'empêche pas Mercedes-Benz de maintenir une clientèle internationale. La Special Roadster à vendre par RM Sotheby's à Phoenix le 29 janvier a été livrée en avril 1937 à un distributeur Américain qui l'a vendue aussitôt à un collectionneur, heureux héritier d'une des plus grandes fortunes industrielles.

Cette voiture de collection a très peu roulé. Elle est estimée $ 10M, lot 242. Rappelons que la voiture de même modèle retrouvée intacte en 1989 dans la succession de la baronne von Krieger a été vendue pour $ 11,8M incluant premium par Gooding le 18 août 2012, un prix très élevé pour une voiture à cette époque.