3 janv. 2016

Portrait d'un Médailliste

Le 27 janvier à New York, Sotheby's vend au lot 8 le portrait miniature en buste d'un homme de la Renaissance. Cette pièce ronde est peinte à l'huile sur un panneau en noyer ciselé de 12 cm de diamètre. La surface peinte mesure 10,1 cm de diamètre.

Des traces de mise à nu du bois indiquent que cette oeuvre précieuse avait autrefois un couvercle, pour être utilisée comme un médaillon portable. Cette structure est rare, peut-être parce que ces petites images ont disparu. Un portrait de Melanchthon par Holbein vers 1530 a conservé son couvercle. L'art portable était cependant courant au début de la Renaissance, avec notamment les triptyques religieux.

Le modèle est connu : il s'appelait Valerio Belli. Il était médailliste et graveur de gemmes. Sa physionomie est reconnaissable, avec son nez Romain et son épais sourcil. Le profil vers la gauche, la coiffure et la barbe sont identiques à un autoportrait en médaille marqué Valerius Bellus Vicentinus.

Le portrait à l'huile sur bois est resté à Vicence dans les familles du médailliste et de son exécuteur testamentaire jusqu'en 1706. En 1643, son propriétaire indiquait une signature F.R. (fecit Raphael) qui a disparu ultérieurement mais ne peut certainement pas être une confusion d'inventaire avec une autre peinture.

L'authenticité de cette signature par Raphael n'était pas mise en doute à cette date, 97 ans après la mort de Belli. Cette tradition familiale est aussi supportée par une inscription manuscrite ancienne au verso du bois indiquant Fatto dell'ano 1517 in Rom(.) / Rafael Urbinate. Aucun document ne prouve une rencontre entre Raffaello Sanzio et Valerio Belli.

Ce portrait est considéré par les experts comme une oeuvre authentique de Raphael d'Urbino tout en étant le seul portrait de profil dans l'oeuvre du maître. Il est estimé $ 2M. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's.