6 janv. 2016

Prototipi pour les Mille Miglia

La catégorie Prototipi des courses d'endurance permet à Ferrari de développer au milieu des années 1950 une gamme de véhicules puissants et spectaculaires, réalisés en très petites quantités. Le suprême objectif est de gagner les Mille Miglia.

En 1956, les efforts de Ferrari sont récompensés par un retour à la victoire avec la 290 MM pilotée par Castellotti. Une autre 290 MM, pilotée par Fangio, est classée quatrième. Cette voiture a été vendue pour $ 28M incluant premium par RM Sotheby's le 10 décembre 2015.

En 1957, les 315 S à moteur 3,8 litres et les 335 S à moteur 4 litres apparaissent comme les successeurs de la 290 MM. Une 315 S pilotée par Taruffi gagne la course devant une autre 315 S pilotée par Von Trips. Malheureusement la plus prestigieuse des compétitions Italiennes d'endurance est interdite par le gouvernement Italien après l'accident de la 335 S de De Portago.

Les autres compétitions continuent et les voitures sont soumises aux améliorations nécessaires au maintien de leur compétitivité. La Ferrari 315 S qui avait été utilisée par Von Trips reçoit un moteur 4 litres, devenant ainsi une 335 S. Elle est également équipée de la face avant ponton fender destinée à réduire les échauffements, qui fait la gloire la même année de la 250 Testarossa.

Après un bel historique en compétition, cette 315 S/ 335 S entre dans la collection de Pierre Bardinon qui la restaure dans sa configuration spider tout en conservant séparément le ponton fender qui accompagne encore aujourd'hui la voiture. Elle est estimée € 28M à vendre par Artcurial à Paris le 5 février, lot 170. Voici le lien vers le communiqué de presse.