16 janv. 2016

Une Muse pour Matisse

Après la guerre, Henri Matisse a fui l'agitation Parisienne. Il organise le confort feutré de son appartement Niçois, avec des papiers peints qui sont des décors abstraits et colorés rappelant les murs de fond des studios de photographes. La beauté du corps de la femme reste son thème préféré.

Sa fille Marguerite est une jeune adulte qui devient lasse de poser. En 1920, Henri voit Henriette danser sur une scène. Elle a environ 19 ans et sait jouer du violon et du piano. Elle devient la muse préférée de Henri qui l'intègre dans sa famille où elle est accueillie chaleureusement. Elle aime le théâtre, accepte le nu et prend plaisir aux costumes d'odalisques.

Henri aide sa muse à développer ses talents musicaux, et l'observe dans cette très sage occupation. Le 3 février à Londres, Sotheby's vend La leçon de piano, huile sur toile 65 x 81 cm peinte en 1923, lot 14 estimé £ 12M.

L'ambiance est familiale. Les deux très jeunes frères de Henriette sont attentifs à la musique. Les murs, les meubles, les vêtements et le tapis offrent les études de couleurs qui constituent le style de l'artiste.

Henriette ne sera pas concertiste. L'année suivante, elle est prise par des crises de trac. Henri, toujours gentil avec sa jeune protégée, l'encourage à peindre. La séance du matin, huile sur toile 74 x 61 cm, a été vendue pour $ 19,2M incluant premium par Sotheby's le 7 mai 2014.

Je vous invite à regarder la très courte vidéo partagée par Sotheby's pour annoncer la Leçon de piano.