24 févr. 2016

La Glissade vers l'Abstraction de V.S. Gaitonde

Vasudeo S. Gaitonde est tout d'abord actif dans la communauté artistique de l'Inde. Son style hésite entre une construction géométrique inspirée de Paul Klee et une modernisation des thèmes traditionnels au côté de ses amis Maqbool Fida Hussein, Akbar Padamsee et Ram Kumar.

Son intérêt pour l'abstraction naît en 1957 quand il commence à peindre avec un roller et un couteau en couches translucides successives qui transforment l'image en apportant une brillance. Le grand tournant de sa carrière est en 1960 quand Air India s'intéresse à son travail. Jusqu'à sa mort 41 ans plus tard, son art devient spécialisé dans une splendide invitation à la méditation.

L'effet de présence est indéniable parce que le spectateur croit percevoir des formes, mais Gaitonde accroît le mystère en évitant de révéler sa propre source d'inspiration. L'introduction d'une sorte d'horizon repère dans sa série de 1962 sobrement intitulée Painting est spectaculaire et lui ouvre la notoriété. Son art n'est pas encore comparé à Rothko mais mérite déjà de l'être.

Le 15 mars à New York, Sotheby's vend une huile sur toile peinte en 1960 de très grande dimension pour cet artiste, 152 x 263 cm. Elle est estimée $ 2,5M, lot 530.

Dans un environnement de couleurs éthérées qui peuvent être de la brume, une forme en nuances de bleu apparaît comme un bateau fantôme. La prolongation d'une des lignes vers le bas est assurément un reflet. La tache bleue dans la droite de l'image est un simple contrepoids de la composition ou peut-être un bindi.

21 févr. 2016

Porsche contre les Géants

La montée en puissance des voitures de course dans la première moitié des années 1950 paraît inéluctable et est même quelque peu effrayante quand on voit dans notre rétroviseur actuel les accidents du Mans et des Mille Miglia.

Au milieu des bolides de Ferrari, Mercedes-Benz, Jaguar et Maserati, Porsche a le mérite de trouver des solutions innovantes en promouvant des voitures légères avec des petits volumes de déplacement, avec une audace technique qui va jusqu'à l'extrême limite de la faisabilité.

La 356 avait ouvert à Porsche le marché des voitures de sport. La 550 Spyder est leur première expérience d'une voiture spécialement conçue pour la course. Dès sa première compétition en 1953, cette voiture au moteur de 1,5 litres construit sa réputation de tueurs de géants.

La 550 est victime de son succès et beaucoup d'exemplaires ont été endommagés. L'une d'elles, construite en 1955, est dans un état exceptionnel proche de la time capsule.

Le commencement de sa carrière n'est pas connu. Découverte par un amateur dans le Massachusetts au début des années 1960 dans un lot de véhicules d'occasion, elle a conservé jusqu'à aujourd'hui sa peinture et ses cuirs d'origine et est bien entendue restée en matching numbers. Elle est un des très rares exemples avec lesquels un amateur peut retrouver le plaisir de conduite d'un authentique Spyder Porsche des années 1950.

Cette merveille n'avait que 16000 Km au compteur quand elle a été achetée en 2007 par Jerry Seinfeld. Le comédien, connu comme un grand amateur de conduite des Porsche de collection, a respecté et maintenu sa condition parfaite, ajoutant seulement 800 Km à son compteur. Aujourd'hui, il a choisi de s'en séparer. Elle est estimée $ 5M à vendre par Gooding à Amelia Island le 11 mars, lot 034.

Elégance Britannique pour une Bugatti

Le Type 57 introduit en 1934 par Bugatti autorise toutes les élégances. Avec son châssis surbaissé conçu en 1937 sous la référence 57S, ce modèle de luxe entre résolument dans la catégorie des voitures de sport.

Diverses carrosseries sont proposées par Bugatti pour la 57 ou la 57S : berline Galibier, coach Ventoux, cabriolets Stelvio et Aravis, coupés Atalante et Atlantic. Ils sont fabriqués à Colmar par Gangloff, un sous-traitant de Bugatti.

Selon l'usage de ce temps, l'externalisation de la carrosserie est aussi acceptée par la marque. En 1937, le nouvel agent de Bugatti à New York commande un touring roadster à quatre places qui est réalisé en Angleterre par Vanden Plas dans un style minimaliste au goût Britannique.

Aucun client Américain n'est tenté et la Bugatti - Vanden Plas revient à Londres. Elle est appréciée par Bugatti qui inclut son image au catalogue 1937-1938 et l'expose au Salon de Londres en 1938, mais elle restera unique en son genre.

La voiture réapparait légèrement modifiée en 1947 sous la référence d'une Type 57SC sports tourer. Elle est surchargée, une option très attractive pour les clients car elle permet d'atteindre 190 km/h. Ce compresseur sera remplacé plus tard par un équipement similaire conforme à la conception d'origine du type 57SC.

Ce chef d'oeuvre Franco-Britannique de l'automobile d'avant guerre est estimé $ 11M à vendre par Bonhams à Amelia Island le 10 mars, lot 139. L'estimation, non indiquée au catalogue, est révélée par le communiqué de presse du 17 février. Son parfait état de fonctionnement est démontré sur la vidéo partagée par la maison de ventes.

20 févr. 2016

La Lune se lève sur l'Ere Spatiale

La journée de travail avait été décevante et Ansel Adams retournait chez lui en voiture avec son fils et un assistant. Il est soudain émerveillé par le mélange du clair de lune et des derniers rayons du soleil sur un tout petit village et sur les sommets enneigés des montagnes.

Il fallait faire vite. L'artiste n'a pas le temps de sortir sa cellule. Il calcule le temps de pose, choisit son cadrage, installe sa chambre 8 x 10 inches sur le toit de la voiture et prend son négatif. Moonrise Hernandez sera la photographie de paysage la plus iconique de tous les temps. Il était temps : l'harmonie du soleil et de la lune a disparu avant qu'Adams puisse réaliser une seconde photo.

Il ne prend pas de note et oublie sans doute dans un premier temps son image. Les astronomes définiront plus tard en fonction de la position de la lune que la prise de vue a été faite le 31 octobre 1941 à 4H05 de l'après-midi.

En 1946, Adams exécute des tirages avec les riches tonalités de gris qui sont sa spécialité, restituant l'ambiance de ce calme soir sur la campagne du Nouveau Mexique. En décembre 1948, il retravaille son négatif pour renforcer les détails du village et tout particulièrement la fantastique lumière qui semble émaner des croix du cimetière.

La rencontre d'Adams et Land est une des plus remarquables collaborations de l'histoire de la photographie. Un tirage 67 x 94 cm de Moonrise Hernandez réalisé pour Land au tout début des années 1950 accentue le caractère dramatique avec un très sombre ciel de nuit uniquement interrompu par la Lune.

En 1952, Land donne cette photo au très jeune physicien Edward Mills Purcell qui vient d'être honoré du prix Nobel. Land et Purcell sont tous deux membres du comité de réflexion créé à la demande du Président Eisenhower pour contrer les toutes premières ambitions spatiales des Soviétiques. Cette photo exprime la rencontre de la vie et de la mort avec l'espace sidéral dominé par la Lune.

Ce tirage est estimé $ 200K à vendre par Swann Galleries à New York le 25 février, lot 99. Je vous invite à regarder la très intéressante vidéo partagée par la maison de ventes.

17 févr. 2016

La Porsche 917/30 Spyder

Porsche dominait la Can-Am en 1972 avec la 917/10. Ses ingénieurs ont fait encore mieux en 1973 : la Porsche 917/30 Can-Am Spyder est généralement considérée comme la meilleure voiture de course de tous les temps. La participation aux compétitions était assurée par les pilotes de l'équipe Penske dont Mark Donohue.

Avec son moteur de 5,4 litres, la 917/30 a une puissance insurpassable. Par comparaison avec la 917/10, son aérodynamique est améliorée et un astucieux système d'accélération temporaire jusqu'à 1500 bph permet de dépasser instantanément les concurrentes.

Ce modèle suprême de la compétition automobile est cependant extrêmement rare malgré ses performances dominantes : six châssis seulement ont été construits.

001 est un prototype qui a assuré la transition entre la 917/10 et la 917/30. Tous les exploits en compétition incluant le record de vitesse de 355 km/h en circuit fermé ont été assurés par 002 et surtout par 003. Toutes deux appartiennent actuellement à Porsche bien que 002 ait été très endommagée par un accident à Watkins Glen.

004 était initialement destinée à l'équipe Penske mais les performances ininterrompues de 002 et 003 ne demandaient pas de rechange. Devenue inutile en 1974 du fait de la limitation de puissance imposée par la crise du pétrole, elle est achetée, admirée et exhibée par l'importateur de Porsche en Australie sans entrer en compétition.

005 et 006 ont été assemblées bien plus tard avec des moteurs plus petits, 5 et 4,5 litres respectivement.

Soigneusement maintenue par ses collectionneurs successifs et repeinte dans la livrée de Sunoco qui était le principal sponsor de l'équipe Penske, 004 a été vendue pour $ 4,4M incluant premium par Gooding le 9 mars 2012. Je l'avais discutée dans cette chronique à cette époque. Venant maintenant de la collection de Jerry Seinfeld, elle est estimée $ 5M à vendre par Gooding à Amelia Island le 11 mars, lot 044. Voici le lien vers le communiqué de presse annonçant la collection.

Aujourd'hui la Ferrari

Le 11 mars à Amelia Island, Gooding vend un California Spider. L'évènement n'est pas rare mais cette voiture spécifique a beaucoup de qualités qui font d'elle une des Ferrari les plus désirables. Elle est estimée $ 15M, lot 069. Voici le lien vers le communiqué de presse.

Cette voiture construite en 1961 possède les deux réalisations esthétiquement remarquables de Scaglietti, la carrosserie sur châssis court et les phares couverts. Sa couleur est le meilleur symbole de la marque : elle est peinte en rouge et les cuirs sont noirs.

Elle n'a connu que trois propriétaires qui l'ont soigneusement maintenue et révisée sans modification et reste ainsi une des plus authentiques de son modèle. Elle n'avait sans doute jamais quitté l'Italie.

Ce California Spider représente la voiture de rêve dans le film Ieri, Oggi, Domani sorti en 1963. Le film montre trois épisodes de la vie Italienne sans lien de lieu ni de temps, avec pour seul point commun les acteurs principaux, Sophia Loren et Marcello Mastroianni.

L'histoire centrale, Oggi, est inspirée d'une nouvelle de Moravia dont le titre, Troppo Ricca, montre bien l'intention de dérision sociale. La femme conduit avec son amant la Rolls-Rolls de son mari, et décide soudain qu'elle devra faire un choix entre les deux. Les relations deviennent nerveuses et Sophia accidente la Rolls.

La femme laisse sur le bord de la route l'amant et la voiture et fait de l'auto-stop. Ils sont proches de Milan et la voiture qui embarque Sophia est notre Ferrari, prêtée par son propriétaire de l'époque au producteur du film. L'Italie n'avait nul besoin d'imaginer de concept cars pour montrer sur l'écran la voiture idéale : elle avait la 250 GT SWB California Spider.

14 févr. 2016

Un Alto pour le Comte Cozio

Le comte Cozio di Salabue est passionné de violons et plus spécialement par les réalisations de Crémone. Son père possédait un Amati. Agé de 16 ans en 1771, le Piémontais est à Turin pour une période militaire. Il y rencontre Giovanni Battista Guadagnini.

Guadagnini est le plus efficace concepteur de violons de son temps, mais Cozio admire Stradivarius. Guadagnini a besoin de clients. Il accepte en 1774 de travailler en quasi exclusivité pour Cozio. Le jeune aristocrate désigne son associé comme le dernier continuateur de Stradivarius.

Guadagnini a le tempérament d'un créateur et pas d'un imitateur. Son nouveau contrat est à contre-emploi pour son génie de la conception. Cozio va de l'avant et achète dès 1775 aux héritiers de Stradivarius le violon dans un état sublime qui sera plus tard désigné sous le nom de Messiah.

Le contrat formel est rompu en 1777 et Guadagnini peut à nouveau diversifier sa production. Un violon daté 1778 vendu pour $ 1,39M incluant premium par Tarisio le 17 octobre 2013 est un bel exemple de son art personnel à l'époque de sa meilleure maturité.

Guadagnini continue en parallèle à produire des imitations de Stradivarius à l'usage de Cozio. Il conserve cependant une liberté qui fait que le modèle de Stradivarius n'est pas identifiable. Ces instruments sont signés Joannes Baptista Guadagnini Cremonensis fecit Taurini sur une étiquette, bien que le seul lien avec Crémone soit l'arrangement avec Cozio.

Un alto par Guadagnini Cremonensis, daté 1779, est estimé £ 270K à vendre par Ingles and Hayday le 15 mars à Londres, lot 63. Il est illustré sur l'article publié par la maison de ventes.

L'Artiste de Strandgade

Né à Copenhague, Vilhelm Hammershøi épouse Ida en 1891. Ils n'ont pas d'enfant. Vilhelm est un artiste doué mais son tempérament taciturne l'éloigne de toutes les mondanités. Ida le suit dans son rejet des agitations de la vie.

Le jeune couple s'installe en 1898 dans un vieil immeuble d'un quartier historique de Copenhague, à Strandgade 30. Leur grand appartement au haut plafond est meublé avec un minimalisme qui contraste de façon surprenante avec l'admiration de Vilhelm pour les scènes d'intérieur de l'âge d'or Hollandais.

Le gigantesque portrait de cinq peintres peint en 1901-1902, 190 x 340 cm, montre ses plus proches confrères dont son propre frère avec une mine austère et lugubre. Vilhelm et Ida n'ont plus d'amis et n'en ont pas besoin.

L'appartement de Strandgade 30 est leur cadre de vie. Il est mal éclairé et Vilhelm observe ses couleurs ternes. Il devient un coloriste des nuances subtiles et les critiques d'art aiment le comparer à Morandi. Ida est souvent présente, de dos, parfois occupée à la lecture, dans une attitude qui exclut systématiquement toute anecdote et toute émotion.

Ils ne sont pourtant pas des reclus. Leurs promenades sont l'objet de peintures de paysages. La morne campagne est d'une froideur extrême, sans aucune animation.

Le 1er mars à Copenhague, Bruun Rasmussen vend une vue d'intérieur sans fenêtre de Strandgade 30, huile sur toile 70 x 54 cm peinte en 1904, lot 10 estimé Kr 4M. La femme brune qui lit ne peut être qu'Ida, la seule personne avec qui Vilhelm accepte encore une intimité.

L'artiste améliore sa technique. Sa peinture devient brillante, apportant dans les salles d'exposition un spectaculaire effet de présence de l'appartement vide. Une huile sur toile 51 x 56 cm peinte peu avant leur départ de Strandgate 30 en 1909 a été vendue pour £ 2,05M incluant premium par Sotheby's le 21 mai 2015. L'artiste avait accepté l'intrusion des rayons du soleil au travers de la fenêtre soigneusement fermée.

Neuf Coups et la Grenaille

Le 21 octobre 1856, le Dr LeMat dépose un brevet Américain pour un revolver. Son invention conçue pour augmenter la puissance de feu inclut deux canons. Le canon supérieur est alimenté par un barillet à neuf coups. Le canon central, de très fort calibre, permet le tir à grenaille. Une pièce basculante à l'extrémité du chien permet au tireur de choisir le mode de fonctionnement.

L'invention est opérationnelle et les premiers prototypes sont essayés en 1859. Puis vient la guerre civile. LeMat vit à la Nouvelle Orléans. P.G.T. Beauregard est un des tout premiers généraux de l'armée Confédérée et un cousin de la femme de l'inventeur.

Le Sud n'aura jamais la puissance industrielle du Nord. Leurs fabricants d'armes sont de petits ateliers éparpillés. Un peu plus tard, le Général Lee admettra que certains modèles sont plus dangereux pour l'utilisateur que pour la cible. Beauregard promeut le revolver LeMat, participe à l'investissement et obtient une commande pour 5000 pièces à l'usage de l'armée et de la marine des Confédérés.

LeMat est d'origine française (en français, orthographier Le Mat). Pour des raisons de sécurité, il organise la production en Europe. La quantité désirée n'est pas honorée mais tout de même 2900 revolvers LeMat sont fabriqués entre 1862 et 1865.

Le 15 mars à Fairfield ME, James D. Julia vend le revolver LeMat personnel du Général Beauregard, portant le numéro de série 8, lot 2198 estimé $ 200K.

Dans la hâte d'une opération de guerre en 1862, Beauregard avait oublié son revolver chez un ami qui l'a ensuite gardé avec son accord. Elle n'a probablement jamais été tirée. Encore accompagnée de son étui d'origine, elle est dans un état superbe incluant une grande partie de son bleu d'origine.

13 févr. 2016

Or sur Glace

Une réputation d'invincibilité attise la convoitise des challengers et la passion du public. L'hégémonie de l'Union Soviétique sur le hockey sur glace est incontestable et spectaculaire. Leur équipe gagne la médaille d'or aux Jeux Olympiques d'Hiver de 1956 à 1988 avec seulement deux exceptions, en 1960 et 1980.

Dans les deux cas, les Américains apparaissaient comme des outsiders face aux Soviétiques et aussi aux Canadiens. En 1960 à Squaw Valley, ils étaient handicapés par des querelles entre joueurs. Les frères Bill et Roger Christian ont su redonner de la cohérence à cette équipe qui resta invaincue dans ses sept matchs de cette compétition.

En 1980 à Lake Placid, les Américains sont jeunes et inexpérimentés mais terriblement combattifs. Leur avant dernier match de cette compétition, gagné contre les Soviétiques, restera dans l'histoire du sport sous le nom de Miracle on ice. Deux jours plus tard, la victoire contre la Finlande octroie la médaille d'or aux Américains.

Le fils de Bill, Dave Christian, est un des vainqueurs de 1980, et l'auteur d'une action décisive à la fin de la première période du Miracle on ice.

Le père et le fils vendent leurs médailles d'or dans la vente organisée par Heritage à New York le 20 février.

Le remarquable exploit de Squaw Valley, ironiquement surnommé le Forgotten Miracle, n'a pas le prestige du Miracle on ice réussi dans un moment de très forte tension politique entre les USA et l'URSS. La médaille de Dave est annoncée avec une valeur guide de $ 400K, lot 80074. La médaille de Bill est annoncée avec une valeur guide de $ 50K, lot 80070.

Un Quatuor par Vuillaume

Né dans une famille de luthiers, Jean-Baptiste Vuillaume travaille à Paris comme marchand et fabricant de violons. Il est le plus habile représentant de cette tradition de fabrication d'instruments à cordes qui était une spécialité de la petite ville de Mirecourt en Lorraine depuis le début du XVIIème siècle.

Au XIXème siècle à Paris, la mode est à l'imitation pour les ébénistes et Vuillaume fait de même avec ses instruments. Il étudie les solutions trouvées par les grands luthiers de Crémone et apporte le même soin qu'eux dans le choix des bois.

Vuillaume a déjà une excellente réputation en 1855 quand il achète le stock de Luigi Tarisio mort l'année précédente. Il a désormais en main les 25 Stradivarius de Tarisio dont le très célèbre Messiah. Il abandonne progressivement le commerce pour se consacrer entièrement à la fabrication. Ses copies du Messiah sont les chefs d'oeuvre de la lutherie française.

Le 15 mars à Londres, Ingles & Hayday vend un quatuor réalisé en 1863 par Vuillaume, lot 177 estimé £ 600K. Voici le lien vers le communiqué de presse.

Les quatre instruments basés sur un modèle de Stradivarius ont été fabriqués dans un bois homogène. Ils sont surnommés les Evangélistes par référence à une figure en ébène sous le chevalet. Les violons sont St Jean et St Marc, l'alto est St Mathieu et le violoncelle est St Luc. Cet ensemble remarquable n'a jamais été séparé. Il est en excellent état, incluant une grande partie du vernis d'origine.

7 févr. 2016

Le Super-Héros du Baseball

En 1952, Topps invente la carte de baseball moderne avec une image claire et plaisante et une information détaillée au dos. Une nouvelle amélioration est offerte en 1955 quand la carte passe en format paysage, abandonnant le format portrait qui était pratiqué depuis l'origine et permettant de disposer intelligemment le portrait du joueur, son image en action, sa signature et le logo de son club.

1955 est le rookie year de deux vedettes du baseball, Roberto Clemente et Sandy Koufax. Clemente vient tout juste d'être embauché par les Pittsburgh Pirates quand il est honoré de la carte Topps 1955-164. Les Pirates étaient seulement la cinquième équipe à casser la barrière des races en National League et l'arrivée de Clemente, Noir et Porto-Ricain, risquait d'être contestée.

La carte Topps 1955-164 est extrêmement rare en très bon état parce que beaucoup d'exemplaires ne sont pas bien centrés. Une seule est gradée Gem Mint 10 par PSA, signifiant un état parfait en tous points. Elle a été vendue pour $ 430K incluant premium par SCP Auctions le 20 mai 2012.

Une carte gradée Mint 9 par PSA a été vendue pour $ 310K incluant premium par Heritage le 30 juillet 2015. Un autre exemplaire de même grade sera vendu par Heritage le 20 février à New York, lot 80113.

Roberto Clemente n'atteignit jamais l'âge de la retraite du baseball. Il fut un héros au point que ses amis ont demandé sa canonisation au pape François.

Il consacrait l'entre-saisons à des oeuvres de charité. En décembre 1972, il participa à l'envoi de secours d'urgence après le tremblement de terre de Managua. Craignant que son acte soit détourné par la dictature Nicaraguayenne, il accompagna la livraison. Son avion peut-être trop largement chargé disparut en mer et son corps ne fut jamais retrouvé.

L'Age d'Argent de Spider-Man

L'âge d'argent des comics est lié au besoin des éditeurs de s'adapter aux rapides modifications de la société afin de continuer à capter l'attention des adolescents. Marvel Comics, précédemment Atlas Comics, profite de cette période de changements pour devenir le principal concurrent du leader de ce marché, DC Comics.

Dans ces dernières années de l'American dream d'après-guerre, il y a certes encore une place pour les super-héros et les super-vilains, mais les jeunes lecteurs refusent désormais leur infaillibilité. Ils s'identifient à des personnages qui sont comme eux malhabiles, timides et introvertis mais dont la seconde vie cachée révèle des super-pouvoirs.

Marvel ne trouve pas immédiatement la solution. Lancé en juin 1961, le magazine Amazing Adventures prend en décembre le titre inapproprié de Amazing Adult Fantasy, heureusement simplifié en Amazing Fantasy en juin 1962. Le succès vient avec le numéro 15, en août 1962, offrant la toute première apparition de Spider-Man.

La page de couverture dessinée par Jack Kirby et Steve Ditko montre l'homme en tenue d'arachnide entre deux gratte-ciel, portant d'une seule main un super-vilain bien amoché. Le texte indique sans ambiguïté la double personnalité du nouveau super-héros qui est aussi le faible Peter Parker dont le monde entier peut bien se moquer.

C'est exactement ce que le public désirait. Le magazine redémarrera sept mois plus tard avec un nouveau numéro 1 sous le titre de The Amazing Spider-Man.

Le 18 février à Dallas, Heritage vend au lot 91113 un exemplaire d'Amazing Fantasy #15 dans un état splendide, gradé NM 9.4 Off-white pages par CGC, sans le copeau qui affecte généralement cette impression. Ce comic book est espéré aux alentours de $ 400K. Le catalogue indique une population de 4 dans ce grade et 3 dans un grade supérieur.

Le Second Folio

Du vivant de William Shakespeare, ses oeuvres sont éditées sans grand soin. Le spectacle prime sur la littérature. En 1623, sept ans après la mort de l'auteur, un groupe de ses amis publie la première édition complète de ses comédies, histoires et tragédies. La page de titre inclut une gravure par Martin Droeshout qui est peut-être une effigie réaliste de Shakespeare.

Cette édition est luxueuse, en 900 pages 32 x 21 cm. Techniquement, c'est un folio dans lesquelles les feuilles sont assemblées avec un seul pli sans être coupées. Cette édition, la plus prestigieuse de toute la littérature anglaise, est désignée sous le nom de First Folio.

En 1632, les droits du premier groupe d'investisseurs ont été transférés à des libraires qui préparent le Second Folio.

Le format du Second Folio est similaire à celui du First Folio. De nombreuses corrections sont apportées, qui génèrent parfois de petites erreurs. L'épitaphe de Shakespeare par Milton est ajoutée. Les investisseurs reçoivent de l'imprimeur une quantité de livres proportionnelle à leur part. Leur nom qui est imprimé sous la gravure de Droeshout permet d'assurer si un livre est un premier tirage du Second Folio.

Un exemplaire du Second Folio avec une des marques de Robert Allot, le principal actionnaire de cette opération, a été discuté précédemment dans cette chronique. Il était proposé à la vente par PBA Galleries le 8 février 2010. Quelques taches et réparations étaient annoncées au catalogue.

Le 14 février à Pasadena, PBA Galleries vend un autre exemplaire, à la marque plus rare du libraire William Aspley. Ce livre dans un état exceptionnel est estimé $ 200K, lot 99.

Esther et Ib

Lucian Freud et Francis Bacon s'influençaient l'un l'autre, bien que leurs styles soient différents. Tous deux admettent qu'ils ne peuvent faire le portrait que de personnes dont ils sont proches. La couleur vive et la pâte épaisse participent à la reconstruction de la vie. Un petit format 36 x 31 cm est adapté à l'image d'un visage.

Au début des années 1980, Lucian découvre avec émerveillement que ses premiers enfants ont commencé leur vie de jeunes adultes. Il leur propose les longues séances de pose qui permettent l'empathie nécessaire.

La méthode de Lucian avec ses modèles est l'opposé de celle de Francis qui travaille seulement avec des photographies et avec sa mémoire. Lucian est un charmeur. Il fait littéralement rayonner ses modèles en racontant des histoires, en chantant, en partageant des nourritures extraordinaires. Le mot rayonner (glowing) a été choisi par Esther Freud pour exprimer son sentiment pendant ces longues heures.

Le 11 février à Londres, Christie's vend le portrait d'Esther au lot 15 et le portrait d'Ib au lot 16. Ces deux peintures pouvant former paire proviennent de la même "important private European collection" et sont estimées £ 2,5M chacune.

Esther, née en 1963, a commencé le processus en 1982-1983 et Ib, née en 1961, a pris la suite en 1983-1984. La ressemblance physique des demi-soeurs a permis une technique similaire. L'image est quasiment une sculpture vivante avec la chair de la joue exprimée par un lourd impasto coloré et la chevelure peignée par la brosse de l'artiste.

Les deux jeunes femmes ont la tête sur l'oreiller, la position la plus confortable pendant les longues observations du père. Quand Esther est à gauche et Ib à droite, elles se font face. Dans leur attitude d'une confiance totale, Esther ouvre les yeux et Ib sommeille. Le reflet dans l'oeil d'Esther renforce sa présence.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Christie's.

6 févr. 2016

La Petite Chaise de l'Amérique

Andy Warhol est un prédicateur dont le langage est l'image. Le mystère de la mort hante ses oeuvres. La magnificence de la vraie Marilyn a été détruite par son suicide, et la maladie de Liz blêmit ses joues et cerne ses yeux. Dès 1962, il ouvre sa série Death and Disaster qui sera son sermon contre les horreurs de l'Amérique.

La chaise électrique de Sing Sing entre dans son iconographie l'année suivante sous la forme de copies d'une photo publiée dans un magazine en 1953, quand cet instrument était glorifié pour son rôle dans l'exécution des Rosenberg. La chaise est non occupée au milieu d'une grande pièce vide. Le seul élément associé à une activité humaine est une terrible pancarte avec le mot SILENCE. Elle a tué 614 individus de 1891 à 1963.

En 1964, Andy prépare une série de 32 Little Electric Chairs 56 x 71 cm pour couvrir un mur d'une exposition à Toronto en mars 1965. Une unique image sérigraphiée est associée à des couleurs différentes, plus ou moins lugubres.

Dans un bleu glaçant, l'une d'elles a été vendue pour $ 11,6M incluant premium par Christie's le 10 novembre 2015. Une chaise d'un jaune macabre a été vendue pour $ 10,5M incluant premium par Christie's le 12 mai 2014.

La peinture argent donne un effet à la fois impersonnel et brillant qui questionne le bien fondé de la publication d'origine de cette image et l'attirance du public pour le morbide. Cet intéressante variante est estimée £ 3,5M à vendre par Sotheby's à Londres le 10 février, lot 14.

Du Monochrome à l'Achrome

Yves Klein remet en cause la relation de l'oeuvre avec l'artiste et avec le spectateur. Les Monochromes ne peuvent plus évoquer aucune sorte de figuration. Comme avec Mondrian, la couche parfaitement appliquée n'est pas perturbée par l'effet du pinceau.

Klein est trop en avance sur son temps. Les visiteurs de son exposition choisissent les couleurs comme s'ils étaient chez un décorateur. L'artiste est choqué par cette interprétation. Dorénavant, tous ses monochromes devront être bleu Klein. Klein brevète son IKB. L'artiste est devenu un ingénieur de couleurs.

Piero Manzoni visite à Milan en 1957 une exposition composée de onze monochromes IKB identiques. Les Genus de Manzoni à l'huile et goudron sont déjà presque des multiples, comme les IKB. Manzoni s'inspire désormais de Klein tout en supprimant la couleur. Ses Achromes n'existeront que par et pour eux-mêmes. Ils sont l'aboutissement de l'intuition de Malevitch sur la dépersonnalisation de l'art et la prépondérance de la texture.

Manzoni plisse sa toile avant de couler son kaolin liquide. Il n'est pas maître des boursouflures et coulures de l'oeuvre dont l'achèvement est la phase de séchage. Cette approche anticipe d'autres pratiques de Klein par lesquelles la main de l'artiste ne touche plus le support matériel : oeuvres au lance-flammes, femmes pinceaux. L'artiste était autrefois un peintre, il est dorénavant un concepteur, un opérateur et un maître de cérémonie. Le happening a pénétré dans l'art.

Les Achromes de Manzoni sont des multiples. Les plus spectaculaires dans leur simplicité apparente montrent un réseau de plis horizontaux faiblement ondulants séparant deux zones lisses. L'un d'eux, 80 x 100 cm, réalisé en 1958, est estimé £ 5M à vendre par Phillips à Londres le 9 février, lot 14. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.

Action Noire sur Fond Blanc

Le noir est une non-couleur. Il se différencie des vraies couleurs par son intensité et sa violence et son contraste sur fond blanc, expérimenté il y a bien longtemps par Malevitch, est une des bases de l'expression artistique. Pierre Soulages est l'artiste du noir.

Le noir doit pouvoir jouer avec la lumière. L'intensité plus ou moins grande du noir de Soulages est obtenue par l'épaisseur de la couche de peinture. Des blocs plus ou moins translucides assurent la transition entre la force épaisse du noir absolu et la lumière. L'effet expressif est similaire aux transitions de couleurs au bord des rectangles de Rothko.

L'utilisation primordiale du noir par Soulages vient dans la suite de Franz Kline. Soulages remplace le trait impulsif de Kline en rythmant son noir avec un large râteau dans une géométrie soigneusement contrôlée.

Le 9 février à Londres, Phillips vend une huile sur toile intitulée Peinture 162 x 130 cm - 14 avril 1962 avec une composition structurée dans un oblique superbe. Elle est estimée £ 2,5M, lot 26. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.

3 févr. 2016

ADN in Vitro

La vie existe parce que les chaînes de la molécule d'ADN ont la capacité de se répliquer. La découverte de la structure en double hélice par l'équipe de cristallographes de Crick et Watson en 1953 est suivie dès 1956 par la découverte du catalyseur par un biochimiste, Kornberg.

Les phénomènes moléculaires sont trop petits pour être étudiés individuellement mais l'enjeu est immense. Les anomalies génétiques ou les agressions virales seraient mieux combattues si leurs mécanismes étaient modélisés à l'échelle de la séquence de la chaîne.

Les premiers essais de réplication in vitro de séquences complètes d'ADN sont décourageants par le temps de traitement et le faible rendement. Les chimistes prennent en main à leur tour le problème. En 1982, une publication du Dr Kary Mullis travaillant pour la société Cetus donne la solution, identifiée sous le nom de PCR (Polymerase Chain Reaction).

Une fois que la chaîne porteuse de la propriété à analyser est isolée, elle est mise en contact avec une amorce nourrissante et soumise à des cycles successifs de réchauffement et refroidissement. La réaction devient rapide et la croissance de la population est exponentielle. L'invention de Mullis est intuitive. Son grand mérite est d'avoir prouvé l'exactitude de son concept en réalisant la machine appropriée. L'impact sur l'industrie génétique est immédiat.

Mullis a reçu en 1993 le prix Nobel de chimie, partagé avec le biochimiste Michael Smith.

Le 14 février à Pasadena, Bonhams vend en un seul lot la médaille Nobel du Dr Mullis accompagnée de son diplôme Nobel, d'un exemplaire de sa conférence et de plusieurs autres documents. Il est seulement le troisième lauréat à vendre lui-même sa médaille, beaucoup plus jeune que Watson et Lederman. Cet ensemble est estimé $ 450K, lot 93.

Je vous invite à regarder l'interview accordée par le Dr Mullis à Bonhams durant la préparation de la vente.

Portraits de Fous par Basquiat

Jean-Michel Basquiat est un virtuose de l'oilstick, qui permet la qualité de la peinture à l'huile avec le trait spontané d'un crayon à condition de savoir se contenter des couleurs pures. Il l'utilise dans les compositions sur toiles de grandes dimensions qui lancent sa gloire à partir de 1981. Le dessin sur papier, souvent marouflé ensuite sur toile, permet des esquisses avec lesquelles l'artiste teste ses effets expressifs.

Les personnages ahurissants réalisés par Jean-Michel ne sont jamais bien loin de l'auto-portrait physique aussi bien que psychique. Sur la seule année 1982, une quinzaine de dessins de têtes de fous sont connus.

L'un d'eux, 109 x 78 cm, a été réalisé entièrement à l'oilstick, avec cinq bâtons : noir, blanc, rouge, bleu et orange. Le fou est superbe avec des yeux terribles, des crocs agressifs et de courts cheveux cependant hirsutes. Le visage bleu et l'épaisse barbe rouge vif renforcent le caractère inquiétant et indomptable du personnage.

Ce dessin a été vendu pour $ 12M incluant premium le 12 novembre 2013 par Christie's. Cette année-là, la cote de Basquiat flambait, poussée par des observateurs du marché de l'art qui le désignaient comme le nouveau Van Gogh. Le même dessin est maintenant estimé £ 4,5M à vendre par Sotheby's à Londres le 10 février, lot 15.

D'autres dessins de mêmes dimensions ont également obtenu de hauts prix aux enchères, bien qu'ils soient moins colorés. Une tête surmontée de l'auréole, également de 1982 a été vendue pour $ 13,6M incluant premium par Christie's le 11 mai 2015. Une tête réalisée en 1983 a été vendue pour $ 7,4M incluant premium par Christie's le 13 mai 2014.

Une Nouvelle Aston Martin pour 007

Le plus sexy des espions commence en 1964 dans le film Goldfinger une très longue histoire d'amour avec l'élégante Aston Martin DB5. Un demi-siècle plus tard, James Bond n'a pas vieilli, et Daniel Craig est sa sixième incarnation.

Dans le plus récent film de la série, Spectre, l'inusable DB5 est encore là mais avec un rôle secondaire. A la fin du film, Bond retrouve sa vieille amie tout juste reconstruite après les avatars subis dans Skyfall.

A l'époque des supercars, les super exploits de Bond ont besoin d'une nouvelle voiture. Aston Martin conçoit la DB10 spécialement pour Spectre. Dévoilée en décembre 2014, la DB10 est un concept car qui n'a pas été homologué pour une utilisation publique. Dix exemplaires seulement sont construits mais il est probable que la marque donnera des suites à ce très beau coupé déjà iconique.

Les acrobaties automobiles de la DB10 sont spectaculaires, notamment la tenue de route dans des cercles complets de très faible diamètre. La voiture n'omet pas de sauter dans la rivière, un gag suffisamment spectaculaire pour être répété au fil de la filmographie. Huit des voitures ont été détruites pour les besoins du tournage.

Christie's organise le 18 février à Londres une vente de charité composée de souvenirs de Spectre. La DB10 numéro 10/10 sera vendue au bénéfice de Médecins sans Frontières. Elle est estimée £ 1M, lot 10. 10/10 avait été conservée comme un modèle d'exposition et n'a pas été équipée des gadgets utilisés dans le film : mitrailleuse, lance flammes, siège éjectable.