3 févr. 2016

Portraits de Fous par Basquiat

Jean-Michel Basquiat est un virtuose de l'oilstick, qui permet la qualité de la peinture à l'huile avec le trait spontané d'un crayon à condition de savoir se contenter des couleurs pures. Il l'utilise dans les compositions sur toiles de grandes dimensions qui lancent sa gloire à partir de 1981. Le dessin sur papier, souvent marouflé ensuite sur toile, permet des esquisses avec lesquelles l'artiste teste ses effets expressifs.

Les personnages ahurissants réalisés par Jean-Michel ne sont jamais bien loin de l'auto-portrait physique aussi bien que psychique. Sur la seule année 1982, une quinzaine de dessins de têtes de fous sont connus.

L'un d'eux, 109 x 78 cm, a été réalisé entièrement à l'oilstick, avec cinq bâtons : noir, blanc, rouge, bleu et orange. Le fou est superbe avec des yeux terribles, des crocs agressifs et de courts cheveux cependant hirsutes. Le visage bleu et l'épaisse barbe rouge vif renforcent le caractère inquiétant et indomptable du personnage.

Ce dessin a été vendu pour $ 12M incluant premium le 12 novembre 2013 par Christie's. Cette année-là, la cote de Basquiat flambait, poussée par des observateurs du marché de l'art qui le désignaient comme le nouveau Van Gogh. Le même dessin est maintenant estimé £ 4,5M à vendre par Sotheby's à Londres le 10 février, lot 15.

D'autres dessins de mêmes dimensions ont également obtenu de hauts prix aux enchères, bien qu'ils soient moins colorés. Une tête surmontée de l'auréole, également de 1982 a été vendue pour $ 13,6M incluant premium par Christie's le 11 mai 2015. Une tête réalisée en 1983 a été vendue pour $ 7,4M incluant premium par Christie's le 13 mai 2014.