28 mars 2016

Feu le Prince Royal

Louis-Philippe I est roi des Français depuis 1830. Tentant une voie médiane entre les révolutionnaires et les conservateurs, il n'est pas convaincant politiquement. Tous les espoirs se dirigent vers son fils aîné Ferdinand-Philippe duc d'Orléans. Le Prince Royal a beaucoup de qualités qui manquent au vieux roi. Sa carrière militaire est déjà brillante. Jeune et actif, aimable et charmeur, il est déjà un protecteur des arts.

Le duc demande à Ingres de peindre son portrait. Après quelques réticences, l'artiste accepte. Sept séances de pose sont effectuées en 1841. Le portrait de trois quarts du prince debout en tenue militaire est livré par l'artiste le 8 mai 1842. Cette huile sur toile 158 x 122 cm est entrée en 2005 dans les collections du Musée du Louvre.

La mort accidentelle du duc le 13 juillet 1842 à l'âge de 32 ans est une catastrophe pour la dynastie d'Orléans. Ses amis veulent conserver son image. La veuve revient vers Ingres et commande un portrait en buste.

Le 2 août 1844 Ingres livre à la duchesse d'Orléans un portrait en format ovale du défunt, huile sur toile 75 x 61 cm. Sa belle figure atteste bien de l'amitié et de l'admiration qu'il avait su inspirer à l'artiste. Conservée jusqu'à ce jour dans la descendance de la duchesse, cette peinture est estimée $ 400K à vendre par Christie's à New York le 13 avril, lot 43.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Christie's.