31 mars 2016

Joaillerie Extraterrestre

La Terre est bombardée sans relâche depuis l'espace. Dans les années 1880, Eliza collecte de curieux échantillons éparpillés dans le sol de sa propriété. Elle suppose correctement qu'il s'agit de météorites.

Le point d'impact principal est identifié : un tout petit cratère de 15 m de diamètre identifié sous le nom de Brenham. La surface de collection est surnommée la Kansas Meteorite Farm. Selon l'estimation actuelle, 7000 Kg de matière extraterrestre ont atteint le sol à Brenham. La chute serait récente : moins de 1000 ans.

Depuis plus d'un siècle les géologues étudient Brenham. Une masse monolithique de 450 Kg est trouvée en 1947. Les techniques de prospection s'améliorent : la plus grosse météorite de Brenham, pesant 650 Kg, est découverte en 2005. Elle est estimée £ 500K à vendre par Christie's à Londres le 20 avril, lot 74.

Cet échantillon mesurant 965 x 661 x 584 mm présente un grand intérêt scientifique : c'est une rare météorite orientée, signifiant que son axe de chute est parfaitement visible. Elle a bien entendu été modifiée par l'échauffement de son frottement dans l'atmosphère et prend autour de son axe la forme arrondie d'un bouclier thermique idéal.

Composée de ferro-nickel, la météorite de Brenham est aussi un écrin pour des inclusions d'olivine qui sont révélées par le polissage. Fréquente sur Terre, l'olivine est un silicate de fer et magnésium de haute densité qui a été aussi trouvé sur la Lune et sur Mars et fréquemment observé dans l'espace par spectrographie. Cette pierre jaunâtre peut être utilisée en joaillerie sous le nom de péridot.