6 mars 2016

Le Guide de la Bonne Mort

Les pestes du XIVème siècle ont été un désastre démographique. Les survivants ne comprennent pas leur sort et sont tentés par les hérésies. L'Ars moriendi, traité sur l'art de mourir en bon chrétien, est écrit vers 1415 par un moine anonyme sans doute sur demande du concile de Constance.

La version courte de l'Ars moriendi apparaît après 1450. Le thème est limité aux tentations qui constituaient la seconde des six sections de la version d'origine. Les dix premières illustrations montrent successivement chacune des cinq tentations et la réponse que le bon croyant doit lui apporter. Sur la onzième et dernière image, l'homme a rendu son âme qui monte vers le Christ sous la forme symbolique de la naissance d'un enfant.

Un ensemble de gravures sur bois de cette période est signé par Master E.S., un artiste resté inconnu en dehors de cette identification. Les démons et les anges essayent de capter l'attention du mourant sous la surveillance inquiète du Christ, de la Sainte Vierge et des saints en présence du Diable. Les tentations sont identifiées par des textes dans des phylactères et par des symboles. L'impression de ce livre est alors entièrement xylographique.

Les deux premières éditions mêlant la xylographie et la typographie à caractères mobiles sont réalisées vers 1475 à Cologne par Nikolaus Götz en format folio 28 x 20 cm, utilisant les bois de Master E.S. Le texte latin est composé en caractères gothiques. La première édition avait laissé passer de graves erreurs dans la séquence iconographique, corrigées dans la seconde édition.

Ce livre est extrêmement rare. Le seul exemplaire en mains privées de la seconde édition de Götz a été vendu pour € 160K incluant premium par Artcurial le 1er décembre 2014. Ce résultat très en-dessous de l'estimation est peut-être une conséquence de la suspension de cette vente de succession deux ans plus tôt.

Cet Ars moriendi est maintenant estimé € 200K à vendre par Venator & Hanstein à Cologne le 18 mars, lot 641. Voici le lien vers le site de la maison de ventes.