13 avr. 2016

Blues à Dallas

Les frères Vaughan sont passionnés de guitare électrique. Ils se produiront bientôt dans les soirées dansantes de Dallas. L'aîné, Jimmie, 15 ans, possède une Fender Broadcaster de 1951 qu'il utilise assez peu. Stevie Ray, 12 ans, emprunte l'instrument sans demander la permission. Un compromis est trouvé : Jimmie donne la Fender à son jeune frère.

Stevie Ray Vaughan est enchanté d'avoir sa première guitare de qualité professionnelle, qu'il nomme Jimbo. Elle ne le quitte plus au point que ses amis disent que l'instrument lui colle aux mains. Stevie Ray reconstruit Jimbo pour trouver de nouvelles sonorités adaptées au blues. Il est un musicien prodige particulièrement inspiré par Jimi Hendrix.

Stevie Ray utilise Jimbo dans son premier enregistrement, en 1969. Il a 15 ans. Jimbo ne l'accompagnera cependant pas dans sa gloire.

En 1971 le jeune musicien n'a pas compris qu'il est déjà le meilleur guitariste de blues. Il désire imiter ses idoles, Freddie King et B.B. King, qui ont choisi la marque Epiphone. Stevie Ray manque d'argent : il échange Jimbo contre une Epiphone. Il comprend vite son erreur mais il est trop tard : le professeur de musique avec qui il avait fait affaire a déjà cédé Jimbo.

Après quelques années difficiles Stevie Ray revient au tout premier plan en 1989. Il donnerait n'importe quoi pour retrouver Jimbo. Il ne la reverra pas : il est tué dans un accident d'hélicoptère l'année suivante au retour d'un concert où il avait partagé la vedette avec Eric Clapton.

Jimbo est estimée $ 400K à vendre par Julien's à New York le 21 mai, lot 389.