13 avr. 2016

La Blonde aux Cheveux Bleus

A partir de 1993, les portraits de jeunes femmes blondes marquent à la fois la synthèse et l'ultime développement de l'art de Roy Lichtenstein.

Il utilise comme à ses débuts des images extraites des comic books et des points imitant l'imprimerie. La nudité est une nouveauté dans son art, propice à confronter l'ondulation de la forme du corps avec une construction géométrique rigoureuse.

Ces avancées théoriques donnent lieu comme d'habitude à des gravures. Aidé par Tyler Graphics à New York, l'artiste utilise la technique de la taille d'épargne (relief print) dans laquelle une préparation mécanique du papier définit les parties non enfoncées qui seront encrées.

La meilleure gravure de cette série est un nu en buste aux cheveux bleus réalisé en 1994 en deux états de même format : image 130 x 80 cm sur une feuille 147 x 95 cm. Elle devient progressivement une des icônes de la gravure moderne et les prix aux enchères montent régulièrement.

Le premier état (state I) est imprimé en 10 exemplaires plus 6 épreuves d'artiste. Les traits sont bleus et l'aplat des cheveux n'est pas coloré. Le numéro 6/10 a été vendu pour $ 320K incluant premium par Christie's le 30 octobre 2013.

Dans l'autre état, les traits sont noirs. La chevelure uniformément bleu clair attire l'attention sur la tête plutôt que sur les seins, appuyant l'intention de l'artiste de fournir une image de la femme moderne. Cet état est imprimé à 40 exemplaires plus 12 épreuves d'artiste.

Le numéro 23/40 a été vendu pour $ 580K incluant premium par Christie's le 24 octobre 2014 sur une estimation basse de $ 150K. Le numéro 16/40 est estimé $ 300K à vendre par Sotheby's à New York le 20 avril, lot 27.