17 avr. 2016

Le Frémissement de la Seine

Les jeunes artistes refusent l'académisme des Salons officiels. Ils créent une coopérative et organisent leur première exposition au printemps 1874. Pas moins de 29 artistes participent, démontrant l'ampleur et l'élan de ce nouveau mouvement. Impression Soleil levant peint par Monet deux ans plus tôt devient l'emblème de la nouvelle peinture : on peut montrer la brume sans un dessin précis des contours.

Claude Monet est convaincu et enthousiaste. Pendant l'été il peint sans relâche les bords de Seine à Argenteuil où il réside. L'herbe de la prairie et le reflet dans l'eau sont les sources de sa nouvelle inspiration, la vraie naissance de l'Impressionnisme.

Monet a compris que sa meilleure alliée est la spontanéité. L'émotion est générée par la rapidité qui libère l'instinct. Il perfectionne sa technique en adoptant des touches différentes sur une même toile selon le sujet : marque horizontale pour l'eau et mouvement du poignet en virgule pour l'arbre. La main sure de l'artiste génère une vibration qui traduit le frémissement et le bruissement de l'eau et du vent. Monet pourra désormais égaler Constable.

Le Petit-Gennevilliers est juste en face d'Argenteuil, sur l'autre rive. Monet travaille en plein air : il installe son chevalet sur une barge sous le pont du chemin de fer. Les bateaux à louer attendent les promeneurs à cet endroit, augmentant le charme de la scène. Une peinture par Manet montre Monet en plein travail à cet endroit.

Le 12 mai à New York, Christie's vend une vue du Petit-Gennevilliers peinte par Monet en 1874, huile sur toile 55 x 73 cm, lot 16C estimé $ 12M. Le temps est gris et le soleil est tamisé, fournissant une ambiance à la fois douce et frémissante qui est un très bel effet des premières expériences impressionnistes.

Depuis 1901 cette peinture n'avait pas quitté la collection du philanthrope H.O. Havemeyer et de sa femme Louisine qui étaient les meilleurs connaisseurs de l'impressionnisme en leur temps aux Etats-Unis.