9 avr. 2016

Maternité Kongo

Avant l'exploration des côtes Africaines par les Portugais le royaume de Kongo était un des plus puissants du continent. Le commerce des esclaves et le partage politique du territoire du Congo ont mis fin à une civilisation brillante.

Le 7 mai à New York, Sotheby's vend une figure de maternité Kongo-Yombe de 27 cm de haut, lot 5 estimé $ 2M. L'artiste est connu par un corpus homogène de figures et de masques. Son travail ne peut pas être daté avec précision. Une statuette collectée entre 1911 et 1913 dans un village lui a fait attribuer le nom de Maître de Kasadi.

La société Kongo est matriarcale. L'artiste s'est spécialisé dans le nganga diphamba montrant l'extase de la mère primordiale Mpemba en relation avec le monde surnaturel. La ciselure montre avec une grande finesse les scarifications corporelles et les bijoux.

L'enfant est allongé sur les genoux de sa mère qui le tient avec un geste délicat des deux mains. Il est vivant : le mystère de la procréation est démythifié par le geste charmant de l'enfant qui attrape le sein de sa mère.

La maternité est un thème favori de l'art dans la plupart des civilisations. Cette sympathique statuette en est un bel exemple Africain.