1 mai 2016

La Lumière Intense de Sam Francis

Sam Francis avait été un adolescent sensible inspiré par la musique. Pendant la guerre, il devient aviateur mais un accident pendant des manoeuvres l'immobilise à l'hôpital pendant de long mois. Il trouve un réconfort psychologique dans l'illusion de l'infini. Il sera artiste.

Il vit en Californie où il a la chance de rencontrer Still et Rothko dans la première phase de définition de l'expressionnisme abstrait. Sam Francis conçoit son propre art comme un éblouissement guérisseur et utilise les couleurs les plus brillantes pour exprimer la lumière. Les couleurs combattent entre elles avec l'arbitrage du bleu, comme souvent chez Rothko. Comme chez Still, leur équilibre est débarrassé de toute structure géométrique.

Sam Francis trouve rapidement son propre style, disposant ses couleurs sur des toiles de grand format avec une liberté de geste comparable à l'Action painting de Kline. L'Amérique ne lui suffit pas. Il s'imprègne de la culture Asiatique et du zen et installe son atelier à Paris où il est considéré comme un chef de file du tachisme. Avec une source d'inspiration différente, Joan Mitchell peint des explosions de couleurs pures de la même violence.

Le 11 mai à New York, Sotheby's vend Summer #1, lot 17 estimé $ 8M, huile sur toile 243 x 183 cm peinte par Sam Francis en 1957.