7 mai 2016

Le César Africain

Le règne catastrophique de Commode met fin à la dynastie des Antonins qui avaient maintenu la Pax Romana depuis près d'un demi-siècle. Le trône est convoité et les prétendants sont nombreux. Septime Sévère sortira vainqueur après une courte période de guerres civiles.

Clodius Albinus, chef des légions de Bretagne (Angleterre), avait été un des prétendants avant de faire alliance avec Sévère. En montant sur le trône en avril 194 de notre calendrier, Sévère choisit Albinus comme son César avec droit de succession.

A cette époque les monnaies Romaines offrent de superbes portraits, extrêmement détaillés et artistiques. Sévère fait réaliser des aureus à l'effigie d'Albinus, beau général quadragénaire au front haut, aux cheveux bouclés et à la barbe complète.

Le revers de cet aureus montre un dieu debout très légèrement vêtu d'un pallium et portant un trident et un caducée. Il est identifié par l'inscription Saeculo Frugifero qui marque l'auspice d'un retour de la prospérité. Ce nom est la traduction du dieu grec Aion Karkophoros qui est le patron d'Hadrumète, la ville natale d'Albinus dans l'actuelle Tunisie.

Cet aureus fut aussi éphémère que la carrière impériale d'Albinus. Au bout de quelques mois, Sévère de plus en plus fort change d'avis, veut établir une dynastie héréditaire et écarte violemment son ancien César qui est devenu gênant. Après deux ans de résistance, Albinus est vaincu et se suicide.

L'aureus d'Albinus est connu en trois exemplaires seulement. L'un d'eux est superbe, à l'état neuf, de qualité fleur de coin. Il est estimé CHF 350K à vendre à Zürich le 23 mai par NAC (Numismatica Ars Classica) en association avec Stack's Bowers. L'enchère en ligne est assurée par Sixbid, lot 33.