10 mai 2016

Le Rayon Vert

La coloration d'un diamant est le résultat d'un processus physique ou physico-chimique qui s'étend sur plusieurs centaines de millions d'années. Il arrive parfois qu'une gemme ait des propriétés exceptionnelles qui défient les explications scientifiques. Les joailliers aiment leur octroyer des noms poétiques qui évoquent leur extrême rareté.

Ainsi le Blue Moon pesant 12,03 carats, vendu pour CHF 49M incluant premium par Sotheby's le 11 novembre 2015, n'est pas seulement un fancy vivid blue, la plus prestigieuse nuance parmi les diamants bleus. Sa pureté totale génère une phosphorescence après exposition aux ultra-violets qui n'avait jamais été observée sur un diamant bleu de cette grosseur.

La couleur fancy vivid green est une autre extrême rareté provoquée par une exposition aux irradiations pendant la phase de formation du cristal. L'un d'eux pesant 2,52 carats a été vendu pour CHF 3,1M incluant premium par Sotheby's le 17 novembre 2009.

Le fancy vivid green nommé Aurora Green est une merveille de la nature. Il est estimé HK$ 125M à vendre par Christie's à Hong Kong le 31 mai, lot 2073.

Comme le diamant vendu en 2009, l'Aurora Green a un vert parfait sans aucune nuance d'une autre couleur. Il est le plus gros fancy vivid green connu du GIA, avec un poids après taille de 5,03 carats. Le GIA observe qu'il est sans fluorescence. Cette caractéristique est peut-être unique pour un diamant de cette très rare couleur.

L'Aurora Green est taillé en rectangle à coins coupés. Sa clarté est VS2. Il est monté sur une bague dans un entourage de petits diamants roses.