25 mai 2016

Paysage et Faux-Bois

Les progrès de la porcelaine sont particulièrement bien documentés pendant le règne de Yongzheng grâce à une implication personnelle de l'empereur. L'utilisation de l'émail n'offre pas seulement une palette de couleurs quasiment complète : elle permet aussi l'imitation des autres matériaux avec une luminosité sans précédent.

L'art et la virtuosité sont récompensés par des interventions nominatives de l'empereur qui décide lui-même de l'affectation des meilleurs artistes aux techniques les plus avancées. Pendant la dixième année du règne, 1732 de notre calendrier, Yongzheng publie une description de la province de Jiangxi qui inclut une liste des types de céramiques qui sont réalisées à Jingdezhen pour l'usage de l'empereur.

Le mocai, signifiant la couleur de l'encre (noire ou sepia), est une nouveauté particulièrement appréciée, permettant l'imitation des dessins avec plus d'élégance que le bleu et offrant les mêmes possibilités de contrastes d'ombres que l'art traditionnel sur papier. Une autre nouveauté est la mise au point par les chimistes du yangcai d'une couleur rouge-orangé qui vient se mêler au brun pour donner l'apparence du bois.

Le 23 octobre 2005, Sotheby's vendait pour HK$ 21M incluant premium un très rare exemple de porcelaine mêlant l'imitation du rouleau à main et du bois. Cette pièce est maintenant à vendre par Christie's à Hong Kong le 1er juin, lot 3213.

Il s'agit d'un porte-pinceau cylindrique imperceptiblement cintré de 18,3 cm de diamètre. Le paysage de style Ming est continu tout autour de la circonférence, une amélioration dans le raffinement que les rouleaux ne permettent pas. Plusieurs lettrés animent la scène avec des occupations paisibles. Ce thème laisse supposer que la pièce avait été commandée pour le bureau de l'empereur lui-même qui était aussi un fervent calligraphe.

Le paysage est bordé en haut et en bas par une bande en faux-bois qui s'étend vers l'intérieur de la pièce et vers la base, avec une réserve pour la marque en bleu à six caractères de l'empereur.