23 juil. 2016

Paul Newman sous la Pluie

En 1979, les 24 Heures du Mans sont dominées par les voitures construites par Porsche, conduites sous la bannière d'équipes privées. 19 des 55 voitures en compétition sont des Porsche, réparties entre les modèles 934, 935 et 936. La marque occupe les 4 premières places du classement final.

Cette situation récompense l'effort fait par Porsche de répondre aux règles compliquées de la FIA, qui exige que les voitures de compétition des Groups 1 à 5 s'appuient sur des modèles de production avec une quantité minimum. La Porsche 934 répond au Group 4 (special grand touring), la 935 au Group 5 (sports) et la 936 au Group 6 (prototype). Chaque année apporte des variantes à ces modèles.

Sous une forte pluie, Le Mans 1979 n'est pas spectaculaire du point de vue sportif. Les prototypes disparaissent progressivement de la tête de course après les premières heures. Le vainqueur final est une Porsche 935 améliorée par Kremer Racing.

Heureusement, Paul Newman a attiré la foule. L'acteur âgé de 54 ans participe pour la première fois à l'épreuve. La Porsche 935 type 77A conduite par Stommelen, Newman et Barbour termine à la seconde place.

C'est un exploit pour Newman mais aussi pour cette voiture toute neuve dont c'était le premier engagement. Jusqu'en 1987, elle sera utilisée intensément en compétition. Elle obtient la première place aux 24 Heures de Daytona en 1981 et aux 12 Heures de Sebring en 1983.

Cette Porsche au palmarès prestigieux est estimée $ 4,5M à vendre par Gooding à Pebble Beach le 20 août, lot 060. Voici le lien vers le communiqué de presse.