24 août 2016

Bonne Chance à Apple

Le prototype précède la production en série. L'Apple I, en 1976, n'échappe pas à cette loi universelle de l'industrie. Pour honorer la commande de 50 unités émise par Byte Shop, il faut agir vite et il n'est plus question d'imaginer des disparités dans l'assemblage des produits et le choix des composants.

Cette étape n'empêche pas de continuer à essayer de nouvelles solutions. Un Apple I qui vient de faire surface a cependant certaines caractéristiques qui anticipent incontestablement la production. La plus flagrante est le dissipateur de chaleur qui est trop étroit. Wozniak et Jobs n'étaient pas des thermiciens et c'est par la mise sous tension des prototypes et non par des calculs qu'ils ont pu voir que cet élément était sous-dimensionné.

Cette carte-mère était cependant utilisable et Apple y a joint les mêmes accessoires et documents que sur les modèles commerciaux : cassette d'interface, cassette BASIC, manuels d'utilisation, garantie du fabricant.

La cassette Apple Computer porte une inscription manuscrite identifiant le code de redémarrage après une remise à zéro et les mots "Good luck !!". Un ami de Jobs qui devint un des tout premiers employés permanents d'Apple a reconnu son écriture. Il apparaît plausible que ce spécimen ait été assemblé soit par lui soit par Jobs pendant la première phase de développement et cédé par lui après environ un an.

Cet Apple I est mis en vente par CharityBuzz dans des enchères en ligne qui se terminent le 25 août. Il n'est pas opérationnel. Il serait sans doute facile de le réactiver en changeant quelques composants électroniques mais son intérêt historique invite plutôt à la laisser en l'état.

Voici le lien vers le mini site web dédié à ce lot. Je vous invite à regarder la vidéo partagée sur YouTube par CharityBuzz.