20 août 2016

La Lune de Mi-Automne

La mi-automne est fêtée en Chine depuis plus de 3000 ans. La pleine Lune y est étroitement associée comme un symbole de vigueur. C'est la saison des récoltes.

Sous les Ming, les érudits souvent identifiés comme Literati entretiennent une communication avec la nature. Ils dessinent occasionnellement sans être des professionnels de l'art. La mi-automne est particulièrement appréciée comme une occasion de manger des crabes et des poissons et de boire jusqu'à l'ivresse avec ses meilleurs amis.

Le 14 septembre à New York, Sotheby's vend un rouleau d'époque Ming qui évoque ce bonheur. Il est signé par Shen Zhou, un literati qui fonda et anima l'école de Wu invitant à une liberté d'expression poétique similaire à la pratique des Yuan. Le rouleau de 29 cm de haut est en deux parties : un dessin de 92 cm de long et un poème autographe de 10 m de long. Il est estimé $ 1,8M, lot 530.

L'ami a apporté le papier et invité Shen à dessiner le plaisir du moment dans la hutte de bambous du jardin. Le dessin d'une efficace simplicité de trait est composé selon un modèle d'un maître Yuan nommé Wu Zhen.

Le poème expliquant les circonstances de l'oeuvre et l'interprétation hédoniste de l'évènement a très certainement été calligraphié par Shen aussitôt après l'achèvement du dessin. Les caractères nets et larges principalement sur deux rangs sont dans le style d'un célèbre poète Song.

On apprend ainsi que Shen et son ami ont 60 ans. Si le poète a dit la vérité sur son âge, cette fête a eu lieu en 1486 de notre calendrier. La lune de mi-automne leur apporte un repère du temps qui passe, qu'ils négligeaient avant d'avoir les cheveux blancs. Shen espère que la Lune leur apportera encore quarante automnes. Ce voeu ne fut pas loin d'être exaucé car le poète mourra octogénaire.