16 août 2016

Les Couleurs du Gris

Né à Mumbai, Akbar Padamsee vient s'installer en 1959 à Juhu, une banlieue célèbre pour sa plage. Il a terminé ses études d'art et connaît très bien S.H. Raza et M.F. Husain. Il fait très chaud et l'artiste attend la nuit pour travailler. Pour mieux comprendre les propriétés expressives de la couleur, il choisit le gris.

Par des mélanges de peintures à l'huile et d'émulsion plastique, Padamsee obtient toute une gamme de nuances de gris, doux ou intense, sombre ou clair, mat ou brillant. Il réalise des paysages, des têtes et des nus mais son vrai thème est la méditation. Il est un artiste tranquille : un chien vient le regarder travailler. Il le nomme Cézanne. Quand le travail sera terminé le chien cessera ses visites.

Une exposition solo dans une galerie à Mumbai au printemps 1960 regroupe douze peintures grises de Padamsee dont quatre en très grand format.

L'une des quatre, intitulée Juhu, est perdue. Un nu couché 91 x 232 cm a été vendu pour $ 1,43M incluant premium par Sotheby's le 25 mars 2011. Les deux autres sont des paysages imaginaires dans lesquels les gris de Padamsee jouent le même rôle dans la construction progressive du tissu urbain que les couleurs vives dans les villages de Raza.

Cityscape est une superbe expression du clair de lune sur une ville anonyme. Cette peinture 112 x 348 cm sur panneau datée 1959 a été vendue pour $ 1,32M incluant premium par Christie's le 21 mars 2012.

Le 8 septembre à New Delhi, Saffronart vend Greek Landscape, peinture 132 x 366 cm sur toile datée 1960, lot 13 estimé Rs 7 crores correspondant à US $ 1,06M. Les petites maisons blanches se répartissent sur la pente de la colline. Interrogé sur le titre, le vieil artiste rit : il n'a jamais été en Grèce, la comparaison est une idée d'un ami qui fut le premier propriétaire de l'oeuvre.