31 août 2016

Les Globes d'Amsterdam

Les cartes, les atlas et les globes sont des compilations, comme dans la science antique. Les auteurs basent leurs dessins sur les travaux de leurs prédécesseurs et ajoutent les découvertes les plus récentes sans nécessairement identifier leur propre travail. La filiation est ainsi facile à suivre pour l'érudit moderne, de Ptolémée à Nicolaus Germanus ou de Mercator à Hondius.

Elève de Tycho Brahe, Blaeu s'établit à Amsterdam. Il édite en 1622 une paire de globes de bibliothèque, terrestre et céleste.

L'enjeu économique de l'époque est la baie d'Hudson et le commerce des fourrures. Blaeu coopère avec la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales, créée en 1602. Le fils de Hondius, travaillant également à Amsterdam, est un concurrent de Blaeu. Il se rapproche de la Compagnie Néerlandaise des Indes Occidentales, créée en 1621, et édite sa propre paire de globes en 1623.

L'affaire Hondius est continuée par le beau-frère de Hondius Jr, Johannes Janssonius. Collaborateur de l'édition de 1623, Janssonius réédite les globes Hondius en 1648 avec des ajouts mais sans changer la dimension, 44 cm de diamètre. Le graveur, Abraham Goos, est le même que pour l'édition originale.

Le 20 septembre à New York, Bonhams vend une paire de globes Hondius-Janssonius, lot 18 estimé $ 400K, ayant appartenu aux collections des ducs de Luynes au château de Dampierre. Le globe terrestre provient de l'édition de 1623. Deux autres exemplaires de cette édition sont connus, avec des petites variantes d'impression.  Le globe céleste provient de l'édition de 1648.

Les collections Luynes possédaient une autre paire dont les deux éléments provenaient de l'édition de 1648. Estimée prudemment € 10K probablement pour tenir compte d'usures importantes, elle a été vendue pour € 164K incluant premium par Sotheby's le 23  octobre 2013.