16 août 2016

Luxe et Sport par Mercedes-Benz

Après une première bonne période autour de 1928 avec la prestigieuse 680 S, Mercedes-Benz se positionne plus résolument sur le marché de la voiture de luxe en 1933 avec la 380 et sa variante appelée 380 K pour indiquer qu'elle est sur-compressée.

La marque Allemande vise une clientèle d'élite. Elle aura bien sûr la chance de satisfaire les goûts de luxe du nouveau régime Allemand mais même du point de vue international son initiative arrive au bon moment. Le groupe Cord ne parvient pas à équilibrer le budget des Duesenberg et La Royale de Bugatti est un échec commercial presque total.

La Mercedes-Benz 380 peut être carrossée en limousine, en coupé, en cabriolet ou en roadster. Elle est lourde et poussive. Avec beaucoup d'intelligence Mercedes-Benz comprend que les plus riches clients préféreront une voiture encore plus grosse et encore plus puissante même si elle est beaucoup plus chère. La 380 est stoppée définitivement en cours d'année 1934 pour être remplacée par la 500 et la 500K.

Le 3 septembre à Paris, Bonhams vend une 500 K Roadster carrossée à Sindelfingen selon la pratique de la société qui contrairement à ses concurrentes ne favorisait pas les carrossiers indépendants. Terminée en février 1935, cette voiture est à cette époque le haut de gamme de la marque et est aussitôt exposée au Salon de l'Auto de Berlin. Restée en très bon état avec son moteur en matching number, elle est estimée € 5M, lot 16.

Je l'avais déjà discutée dans cette chronique en 2011 quand elle avait fait partie d'un alléchant ensemble de cinq véhicules démontrant les spectaculaires progrès de Mercedes-Benz jusqu'à la fin des années 1930, avec la 540 K introduite au Salon de l'Auto de Paris en 1936 et l'ultime luxe, la 540 K Spezial lancée la même année, qui fera le délice de Göring.

Dans cette vente effectuée par RM Auctions le 20 août 2011, la 500 K Roadster était la plus ancienne des cinq prestigieuses Mercedes-Benz et la seule 500 K, les autres étant des 540 K. Elle avait été vendue pour $ 3,8M.

Les autres résultats ont été : $ 3M pour un Cabriolet A de 1936, $ 3,1M pour un Spezial Coupe de 1936, $ 9,7M pour un Spezial Roadster de 1937 et $ 4,6M pour un Spezial Roadster de 1939 qui fut revendu pour $ 7,5M par la même maison de ventes en août 2013. Ces prix incluent le premium. Les cinq voitures étaient illustrées sur l'article partagé par Sports Car Digest.