10 sept. 2016

Bardot par Alexandre

Brigitte Bardot, Alexandre "de Paris" et Richard Avedon sont des artistes, chacun dans leur spécialité. Leur vision se rejoint : révéler la personnalité derrière le rôle.

En 1959, Brigitte Bardot est dans la perfection de ses 25 ans. Depuis trois ans, elle est la femme idéale et la bombe sexuelle des écrans de cinéma, offerte par Vadim comme une création divine.

Alexandre est le plus célèbre des coiffeurs. Il collabore avec les grands couturiers pour donner de la femme l'image de la plus haute élégance. A cette époque où les images se répandent partout dans le monde entier par les magazines et la télévision, ses réussites sont spectaculaires. Les reines et les stars exigent d'être coiffées par le maître.

Richard Avedon est directeur de la photographie pour Harper's Bazaar. En apportant une attention sans précédent à la personnalité des modèles, il a transformé pour toujours la photo de mode. Les vedettes de cinéma sont les meilleurs incitateurs des changements des modes et sont à leur tour photographiées par Avedon.

Avedon prépare son premier livre, intitulé Observations, qui est un recueil de portraits de célébrités. Il est un perfectionniste du tirage photographique. Il reconnaît que son portrait de Bardot coiffée par Alexandre est une de ses meilleures photos. La mode féminine est aux chevelures épaisses. En accentuant les ondulations sans masquer le visage, Alexandre exacerbe la beauté de l'actrice. Avedon enjolive le travail d'Alexandre avec la lumière et l'ombre. Brigitte attend, tête haute et regard direct.

Ce portrait est publié dans le magazine et dans le livre, et plus tard édité en 35 exemplaires 59 x 51 cm. L'un d'eux est estimé $ 220K à vendre par Phillips à New York le 5 octobre, lot 20.