28 sept. 2016

La Vie n'est pas un Jeu

Connaissant l'état initial d'une situation et les personnages en action, il est tentant d'utiliser des modèles scientifiques pour prédire les conclusions. Les pionniers de cette théorie des jeux ont été Von Neumann, Zermelo et Morgenstern.

John F. Nash, Jr est un brillant mathématicien et penseur à l'université de Princeton où il a l'opportunité de rencontrer Von Neumann. Sa première observation est d'une très grande pertinence : aucune théorie économique avant lui n'a tenu compte du comportement en négociation.

Sa dissertation de thèse, en 1950, porte sur son nouveau modèle de la théorie des jeux tenant compte d'un comportement non coopératif entre les joueurs et supposant que la conclusion est un état d'équilibre. Le comportement non dévoilé d'un négociateur peut être favorable ou hostile. Un ensemble de conditions initiales peut mener à plusieurs possibilités d'équilibres de Nash et la prédiction tient compte d'un facteur probabiliste. Etendu à plusieurs joueurs, le calcul d'un équilibre de Nash atteint une extrême complexité.

La vie n'est pas un jeu. Après ces débuts exceptionnels, Nash devient schizophrène. Ses travaux sont reconnus et sa personne est oubliée. Il est tout à l'honneur du comité Nobel d'avoir retrouvé le savant. Le prix Nobel en Sciences Economiques lui est décerné en 1994, partagé avec deux mathématiciens qui avaient prolongé ses théories.

Cet évènement est important. C'est la première fois qu'un prix Nobel est décerné pour une contribution à la théorie des jeux. Nash, sans emploi au moment du prix, est fier que son oeuvre soit reconnue et commence une nouvelle vie.

La vie n'est décidément pas un jeu. John Nash et sa femme meurent en 2015 dans un accident de taxi sur une autoroute Américaine au retour de Norvège où il venait de recevoir le prix Abel. Le 17 octobre à New York, Sotheby's vend en un seul lot sa médaille Nobel et de nombreux documents, lot 1 estimé $ 2,5M.