11 sept. 2016

Les Coquillages d'Henrietta Shore

De 1923 à 1927 deux photographes sillonnent le Mexique. Ils n'ont pas les mêmes envies et leur séparation est inévitable. Tina Modotti milite pour la révolution et Edward Weston regarde le corps nu des femmes.

Revenu en Californie, Edward trouve une nouvelle muse. Il montre ses dernières photos à Henrietta Shore qui le rabroue : tu fais trop de nus. Dans une approche qui n'est pas sans évoquer les fleurs de Georgia O'Keeffe à l'autre bout des Etats-Unis, Henrietta trouve érotisme et mysticisme dans les formes voluptueuses de la nature.

Edward est convaincu. Henrietta le laisse manipuler sa collection de coquillages. Sa série de 14 négatifs de portraits de coquilles vides sur fond noir réalisée par Weston en 1927 est un chef d'oeuvre de la photographie d'art.

Edward est conscient de sa réussite et réalise de nombreux tirages positifs dans la même année. Le nautile est son image préférée. Il est un très grand photographe qui ne conservait pas les tirages imparfaits. Deux tirages de cette photo célèbre ont obtenu un prix presque identique chez Sotheby's : 1,1M incluant premium le 15 octobre 2007, 1,08M incluant premium le 13 avril 2010.

L'image la plus rare est celle du sixième négatif. Un seul tirage positif ancien reste en mains privées. Réalisé en 1927 sur papier mat en format 18 x 24 cm, il est estimé $ 400K à vendre par Christie's à New York le 4 octobre, lot 15.

Les photos de poivrons réalisés par Edward Weston en 1930 suivent une intention similaire.