14 sept. 2016

Les Dieux Grecs pervertissent la Sicile

La ville de Naxos sur la côte Est de la Sicile à proximité de Catane était la plus ancienne colonie grecque de Sicile, anticipant Syracuse, et avait tiré son nom de l'île Cycladique avec laquelle il ne faut pas la confondre. Elle fut aussi une des toutes premières villes occidentales à développer une monnaie ciselée sur les deux faces.

Naxos et Catane sont vidées de leurs habitants il y a environ 2490 ans par les tyrans de Syracuse mais les rapports de force changent une nouvelle fois à la suite de rebellions et la liberté est retrouvée il y a 2476 ans, 460 ans avant l'origine de notre calendrier.

Un tétradrachme est émis à Naxos en Sicile à ce moment précis, certainement pour célébrer la fin de l'exil. Son image truculente de dieux grecs est un chef d'oeuvre de la monnaie antique sans être toutefois un renouvellement artistique. On suppose que le même artiste avait réalisé précédemment un tétradrachme pour Aetna (Aitna) qui était le nom de Catane pendant l'occupation Syracusaine.

Sur une face le portrait de Dionysus en pleine surface est remarquablement bien proportionné pour l'époque avec une barbe épaisse et un petit sourire peut-être vicieux. Il porte une couronne de feuilles de lierre. Sur l'autre face l'invitation à la débauche est pire encore ! Silène est accroupi, nu, vigoureusement musclé et ithyphallique. Le buste déséquilibré par l'ivresse, il inspecte la coupe qui contient son breuvage.

Une pièce restée en excellent état a été vendue pour £ 320K hors frais par Morton and Eden le 23 avril 2012. Elle est estimée CHF 500K par Numismatica Ars Classica à vendre à Zurich le 6 octobre,  lot 1019 dans le catalogue partagé par la plate-forme d'enchères Sixbid.