9 oct. 2016

Expérience Littéraire à Quatre Mains

Gustave Flaubert a à peine 25 ans quand son père meurt en 1846. L'héritage est opulent et le jeune homme peut désormais réaliser son rêve de se consacrer entièrement à l'écriture.

Pour écrire et pouvoir publier, il faut trouver un thème innovant. Avec Maxime Du Camp plus jeune que lui d'un an, Gustave explore la Bretagne, à pied et sac au dos. Cette province où les côtes sont superbes est à peine civilisée : les deux randonneurs peuvent y réfléchir sur les origines et les évolutions de la civilisation.

Dès le retour les deux auteurs se mettent au travail avec une méthode inédite. L'oeuvre intitulée Par les champs et les grèves (Voyage en Bretagne) suivra le parcours mais celui-ci est partagé : Gustave prend les chapitres impairs et Maxime les chapitres pairs. Pendant plusieurs mois ils préparent leurs parties à Croisset dans la même pièce en échangeant leurs idées et leurs impressions.

Quand l'oeuvre est terminée, deux copies complètes sont réalisées et chaque écrivain conserve son brouillon autographe. A cette étape ils renoncent sagement à la publication, se rendant à l'évidence que le texte nécessiterait des remaniements profonds pour pouvoir intéresser des lecteurs à leurs observations et digressions.

Le premier manuscrit écrit par Flaubert démontre que la création n'a pas été linéaire. Le réel objet de leur travail était la perfection littéraire et les ratures et corrections sont innombrables. Les manuscrits ultérieurs de Flaubert conserveront cette obsession jusqu'à l'extrême limite de l'illisibilité.

Ce manuscrit de 277 pages in folio est signé par Flaubert et daté du 3 janvier 1848. Cette date indique surtout une décision d'achèvement prise par les auteurs et il est tout à fait possible que certains remaniements soient ultérieurs. Ce document qui n'inclut évidemment pas les chapitres pairs écrits par Du Camp sera vendu par Pierre Bergé et Associés en association avec Sotheby's à Paris le 8 novembre, lot 351 estimé € 400K.