29 oct. 2016

Les Algues Séchées d'Anna Atkins

Anna Atkins est tout d'abord une collaboratrice de son père, le naturaliste John George Children. Elle est douée pour le dessin scientifique et réalise les illustrations pour la traduction faite par son père du livre des mollusques de Lamarck.

Children est un membre éminent des sociétés savantes anglaises. Anna devient membre en 1839 de la Société Botanique de Londres créée trois ans plus tôt. Le père et la fille sont proches de John Herschel et connaissent les travaux de William Henry Fox Talbot.

A cette période les chimistes travaillent avec ardeur au développement de nouveaux procédés photographiques. Herschel invente le cyanotype en 1842. Anna décide d'utiliser cette nouvelle technique pour diffuser son alguier. Cette activité l'occupe de 1843 à 1853. Elle continue ensuite avec les fougères.

L'algue séchée a été aplatie comme pour un herbier. Anna n'a pas besoin de lentille pour réaliser ses photographies : il suffit de poser l'échantillon directement sur la surface sensible et de l'exposer à la lumière du soleil. Thomas Wedgwood avait eu une idée similaire en 1802 mais ses images disparaissaient aussitôt qu'elles étaient créées : le problème de la fixation sera résolu par Niepce dans les années 1820.

Les photos au cyanotype ont une couleur bleu cyan. Une étiquette dans l'image fournit le titre nommant chacun des 389 échantillons. La photographie conserve la dimension exacte de la préparation originale, sur une feuille 26 x 21 cm. L'opération est répétée jusqu'à obtenir le nombre d'exemplaires souhaités.

Un album de 382 cyanotypes d'algues en deux volumes par Anna Atkins a été vendu pour £ 230K incluant premium par Christie's le 19 mai 2004. Un album de 102 cyanotypes est estimé € 120K à vendre par Sotheby's à Paris le 11 novembre, lot 15.