21 oct. 2016

Portrait d'un Faiseur de Pluie

Le royaume du Bénin était très puissant, sous le contrôle du peuple Edo. Le titre du roi était Oba. La capitale était située dans le territoire actuel du Nigeria à 320 Km à l'est de Lagos.

La cité royale est immense avec de nombreux bâtiments. Les galeries sont couvertes de plaques rectangulaires en bronze qui remémorent les traditions et l'histoire Edo. Les noms des Oba successifs et les dates approximatives de leurs règnes ont été enregistrées et leurs têtes sculptées sont les chefs d'oeuvres de l'art Africain ancien.

Le terme de bronze attribué par les anciens explorateurs a été conservé mais est métallurgiquement incorrect. Il s'agit en fait de laiton. Les oeuvres étaient réalisées selon une technique de fonte à la cire perdue développée bien avant le premier contact avec les Portugais qui eut lieu autour de 1485. Cette remarquable découverte est la preuve d'une technologie avancée dans ce continent trop longtemps considéré comme primitif par les Chrétiens.

La production de ces images s'étend sur plus de cinq siècles. La composition de l'alliage et sa conservation ne peuvent pas être homogènes sur une aussi longue période. Le thème et le style ont cependant à peine varié : scènes de guerre, portraits de personnages de la cour. Cette extraordinaire collection native a été dispersée par une expédition punitive des anglais en 1897.

Le 24 novembre à Paris (Drouot), Binoche et Giquello vendent une plaque Edo du royaume du Bénin 47 x 21 cm dans un état superbe, lot 16 estimé € 600K. Elle est datée par le catalogue au XVIIème siècle de notre calendrier qui correspond incontestablement à un apogée de cet art. Voici le lien vers le site de la maison de ventes.

Le personnage debout est très finement sculpté, avec la longue robe d'un prêtre faiseur de pluie et la coiffure pointue d'un membre de la famille royale. Le vêtement et le fond sont agrémentés de motifs géométriques.