21 oct. 2016

Une Nouvelle Signature à Paris

Paris reste une capitale du luxe. Un nouvel atelier vient d'être créé, avec une seule spécialité : assembler des bijoux composés de diamants parfaits par leur couleur blanc Type-D, leur clarté flawless et leur symétrie.

Les diamants sont éternels et leur élégance aussi. Ces nouveaux venus renouent avec le passé en prenant le nom de Boehmer et Bassenge.

Ce double nom qui était passé dans l'oubli de l'histoire était celui des joailliers chargés par Louis XV en 1772 de créer le plus beau collier de tous les temps pour en faire cadeau à sa favorite Madame du Barry. Le collier totalisant 2840 carats a été assemblé mais n'a pas été livré en raison de la mort du roi. Il a été démantelé en 1785 dans la plus sensationnelle affaire d'escroquerie de l'Ancien Régime désignée sous le nom d'Affaire du collier de la Reine.

La nouvelle société Boehmer et Bassenge mise sur l'extrême qualité et leurs bijoux seront de la plus grande rareté. Ils ont choisi Christie's pour vendre deux de leurs tout premiers chefs d'oeuvre. La vente aux enchères a lieu à Genève le 15 novembre sans prix de réserve.

Miroir de l'Amour est une paire de boucles d'oreilles de 7 cm de long, lot 188 estimé CHF 20M. Chaque élément est composé d'un diamant de forme poire de plus de 50 carats, plus précisément 52,55 et 50,47 carats, surmonté d'une opulente grappe de plus petits diamants.

Le Jardin d'Isabelle est un collier, lot 187 estimé CHF 8M. Ce bijou est composé de deux rangs respectivement centrés sur des diamants de 31,38 carats et 12,11 carats.