30 nov. 2016

Heures pour la Maison Tudor

Le 6 décembre à Londres, Sotheby's vend un manuscrit enluminé à usage anglais, lot 28 estimé £ 1,5M. Ce livre sur vélin 23 x 16 cm a appartenu au XXème siècle aux marquis de Bute et est connu sous le nom de Bute Hours.

Il contient environ 50 grandes illustrations d'une très grande qualité qui n'ont pas d'équivalent dans les livres anglais. Du fait de cette absence de point de comparaison les spécialistes doivent chercher des informations dans les détails de son contenu.

Une datation dans les vingt premières années du XVIème siècle paraît incontestable. A cette époque les enluminures atteignent une qualité sans précédent dans les Flandres, dans une fuite en avant face aux progrès des livres imprimés.

Le livre a été réalisé pour un membre de la cour des Tudor. Il montre en saint le feu roi Henri VI pour qui Henri VII s'efforçait sans succès d'obtenir une canonisation. Le dédicataire et sa famille sont montrés sur de nombreuses images. L'hypothèse selon laquelle il pourrait être le futur roi Henri VIII était considérée au XIXème siècle.

Surtout, la place prééminente parmi les saints est accordée à St Roch, invoqué contre la peste. En 1499 et 1500 cette maladie infecte Londres et le roi Henri VII trouve un refuge temporaire à Calais. La peste épargne ensuite Londres jusqu'en 1537, qui est une date bien trop tardive pour les techniques picturales utilisées dans ce manuscrit.

Un autre saint listé dans ce livre d'heures est le Gallois Armel, entré au calendrier en 1498. La famille Tudor était en partie d'origine Galloise.

En l'absence d'autres éléments significatifs la date de 1500 peut être acceptée. Si la référence à St Roch est un remerciement et non un appel, l'ouvrage peut cependant être légèrement ultérieur. L'identification de l'atelier ne fait l'objet d'aucune hypothèse. Je pense qu'une origine flamande ne devrait pas être écartée, à corréler avec l'exil temporaire du roi.