10 nov. 2016

La Famille Percée de Barbara Hepworth

Henry Moore a déconstruit et reconstruit le corps humain. Lynn Chadwick a peuplé son propre univers de personnages surréalistes en bronze qui aiment se réunir sur des gazons anglais. Pendant ce temps la sculpture de Barbara Hepworth est résolument abstraite, inspirée par les embruns sur les mégalithes de Cornouailles.

Hepworth revient à la figuration en 1970, à sa manière. Après tout, une pierre fichée et un être humain debout ont des similitudes de formes. Comme Chadwick elle ne cherche pas les détails reconnaissables. Elle construit ses personnages comme elle faisait avec ses totems, avec des trous qui deviennent plus expressifs que la matière qui les entoure.

Nine Figures on a Hill, qui sera plus tard renommé The Family of Man, est une assemblée de neuf sculptures séparées qui symbolisent ensemble la croissance et la maturité de l'être humain comme dans une surréaliste cérémonie de mariage : Young girl, Youth, Bride, Bridegroom, Parent I, Parent II, Ancestor I, Ancestor II et Ultimate form. Le nombre de composants varie de l'enfant à l'adulte, de deux à quatre.

The Family of Man a été réalisé en bronze, en deux séries complètes auxquelles s'ajoutent quatre exemplaires de chacune des neuf figures.

Selon l'artiste, Parent I est la mère universelle, qui a peut-être donné vie à une vingtaine d'enfants. Avec près de 2,70 cm de haut, elle est dominante toute en restant opulente avec ses lignes souples. Un bronze de Parent I est estimé £ 2M à vendre par Sotheby's à Londres le 22 novembre, lot 13.