14 nov. 2016

Le Mandala de la Lumière

Le mandala est un support de méditation Bouddhiste. Un système de 42 mandalas a été défini il y a 900 ans par Abhayakaragupta, un gourou originaire du Bengale, pour enseigner l'univers dans sa globalité.

La construction d'un mandala est faite de carrés, de cercles et de lignes selon une application qui suit rigoureusement les instructions du pandit. Un mandala est utilisé par un seul des dieux. Pour un autre dieu, une image similaire est créée. Tous les symboles nécessaires à l'enseignement mystique entrent dans l'une ou l'autre de ces images.

Le centre est le palais où réside le dieu. Les portails ouvrent la voie aux sept cieux et à la Terre. Les déités associées se répartissent selon un principe basé sur une rose des vents. Les bords haut et bas incluent les personnages du lignage du lama, la figure du donateur et quelques précieuses inscriptions qui permettent de mieux interpréter la signification.

Le 29 novembre à Hong Kong, Bonhams vend un mandala 84 x 73 cm peinte à la détrempe sur drap avec des inscriptions en Tibétain. Cette pièce est dédiée à Marici, la déesse de la lumière. Elle est estimée HK$ 16M, lot 117.

Seize autres éléments de la même série sont dispersés entre des collections publiques et privées. Les couleurs sont vives et la réalisation est soignée. Leur analyse globale converge pour considérer que ces pièces ont été réalisées en hommage posthume au 14ème lama d'un monastère Tibétain de tradition Sakya. La figure de cet abbé mort en 1375 de notre calendrier est visible au centre de la frise supérieure.