20 nov. 2016

L'Edition Spéciale de Beedle le Barde

Joanne 'Jo' Rowling a 25 ans en 1990. Elle est une jeune femme fragile sans activité professionnelle régulière. Dans son adolescence elle aimait inventer des contes pour ses amis et lisait Le Seigneur des anneaux. Son train a quatre heures de retard et elle n'a rien d'autre à faire qu'à rêvasser. Elle invente Harry Potter. La saga sera écrite sous le nom de plume J.K. Rowling.

En sept livres, Harry Potter connaît un succès populaire sans précédent avec 450 millions d'exemplaires vendus. J.K. Rowling utilise une grande partie de son immense fortune pour des charités.

L'écrivain a appris à maintenir le suspense auprès des médias. En 2007, le dernier volume d'Harry Potter est publié. Un personnage de ce livre lit un recueil fictif de contes fantastiques intitulé The Tales of Beedle the Bard.

J.K. décide de donner une réalité à ce livre fictif. Elle écrit cinq histoires qu'elle réunit et édite en sept exemplaires autographes illustrés par elle-même. Les six premiers sont envoyés par courrier le 12 décembre 2007 en remerciement à des amis qui l'ont aidée dans la publication des Harry Potter.

Le lendemain le septième manuscrit est vendu par elle chez Sotheby's au profit de la charité The Children's Voice, après une intense annonce médiatique. Estimé £ 30K à 50K et offert sans frais acheteur, il est acquis par un courtier agissant pour Amazon pour £ 1,95M. Le public est excité et frustré par ce livre qui ne lui est pas accessible. J.K. autorise Amazon à utiliser son exemplaire pour préparer une édition qui devient un nouveau best seller dès sa parution.

L'un des six manuscrits d'honneur des Contes de Beedle le Barde est estimé au-delà de £ 300K à vendre par Sotheby's à Londres le 13 décembre, lot 319. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's.