7 janv. 2017

La Dernière Feilbach

Pour ce qui concerne les Etats-Unis, l'industrie de la bicyclette et de la motocyclette s'est développée sur les côtes du lac Michigan, à Chicago et à Milwaukee. De très jeunes ouvriers des grosses usines de traitement et d'assemblage du fer et de l'acier tentent cette nouvelle aventure. Le plus célèbre d'entre eux est William Harley. Les marques Merkel et Harley-Davidson sont créées à Milwaukee autour de 1903.

Arthur Feilbach a vingt ans quand il fabrique sa première moto en 1904 à Milwaukee avec l'aide de son frère cadet William. Il commence une production de quelques unités par an qui intéressent des utilisateurs locaux. Encouragé par ces premiers succès, Arthur fonde en 1907 la Feilbach Motor Co.

1913 est une année prometteuse. La jeune marque participe aux expositions professionnelles spécialisées de Milwaukee et Chicago avec un nouveau modèle équipé d'un moteur V-twin. La société installe une usine spacieuse et moderne et commence une production en plus grande série. Le haut de gamme est nommé Feilbach Limited pour évoquer le soin apporté à la production.

Feilbach mise sur ses compétences d'ingénieur et de motoriste pour offrir sur le marché une moto plus lègère, plus robuste et plus rapide selon les publicités de la marque à cette période. Malheureusement le remplacement de la transmission à chaîne par un arbre à cames à deux vitesses doit être abandonné en raison d'une usure trop rapide des dents. Décontenancés et peut-être aussi découragés par la concurrence de Harley-Davidson, les frères Feilbach ferment l'usine avant la fin de l'année 1914.

Après cette fermeture et avant la cessation définitive d'activité qui aura lieu sans repreneur en 1916, Arthur Feilbach utilise des pièces disponibles pour assembler en 1915 une dernière Feilbach Limited pour son usage personnel. Cette moto unique en son genre est restée pendant sept décennies dans la famille du fondateur. Elle est estimée $ 150K à vendre par Bonhams à Las Vegas le 26 janvier, lot 250.