29 janv. 2017

Les Dollars du Baseball

Les New York Yankees ont monté le baseball à un niveau de popularité sans précédent. Ce succès est l'oeuvre de Jacob Ruppert, co-propriétaire du club de 1915 à 1923 et seul propriétaire jusqu'à sa mort en 1939. Pendant sa période les Yankees acquirent les trois joueurs les plus emblématiques de l'entre-deux-guerres, Ruth, Gehrig et DiMaggio, et construisirent le monumental Yankee Stadium qui accueillait 58 000 spectateurs assis.

Héritier d'une affaire prospère de brasserie, Ruppert avait un énorme pouvoir d'investissement qu'il utilisa à bon escient. Sa fortune personnelle héritée de son père en 1915 était de $ 6,3M. Son propre héritage en 1939 montait à $ 40M. Avec son associé il avait dépensé en 1922 et 1923 plus de $ 3M pour le terrain et la construction du Stadium, avant qu'il rachète pour $ 1,5M toutes les parts du club.

Sur le plan sportif le manager des Yankees était Miller Huggins. Les succès de Babe Ruth amenaient le joueur à une indiscipline croissante que Huggins avait réussi à juguler. Ce n'est pas pour rien que le contrat signé en 1922 pour 52 000 dollars par an était accompagné d'un engagement de Ruth de moins boire et de se coucher tôt. Un exemplaire original a été vendu pour $ 550K incluant premium par Goldin le 30 avril 2016.

Les contrats étaient renégociés à intervalles réguliers. En janvier 1930 le club propose au joueur un salaire de 70 000 dollars pour un an puis une seconde offre à 75 000 dollars par an pour deux ans. Ruth refuse cette offre qui correspond au salaire annuel du Président Hoover. Il demande 85 000 dollars par an sur trois ans en fanfaronnant sur le fait que la durée acceptable par lui est inférieure à la durée du mandat présidentiel.

Le contrat entre les Yankees et Ruth est finalement signé le 10 mars 1930 pour 80 000 dollars par an sur deux ans. Un exemplaire original est à vendre par Heritage à Dallas avec un guide value de $ 500K, lot 80062.  La vente a lieu le 25 février avec une phase d'extended bidding le lendemain. Une photo de presse montrant l'acte de signature par Ruppert et Ruth est jointe au document.

Les deux parties sont gagnantes. Avec cette faible concession les Yankees ont obtenu de l'encombrant Ruth qu'il renonce à succéder à Huggins mort quelques mois plus tôt. Ces 80 000 dollars par an sur deux ans sont le plus haut salaire gagné par Babe Ruth et un record absolu pour la rémunération d'un sportif professionnel. Ce record sera dépassé par le salaire reçu par DiMaggio en 1949 incluant les bonus.