11 janv. 2017

Naissance d'une Ferrari

Enzo Ferrari est avide de gagner dans toutes les catégories de compétition. En 1965 la Formule 2 annonce un accroissement du volume à 1,6 litres, qui sera applicable en 1967. Le moteur Ferrari Dino V6 est idéal pour répondre à ce nouveau règlement.

La difficulté vient une fois de plus des conditions d'homologation, stipulant que la voiture de Formule 2 doit s'appuyer sur une utilisation commerciale du moteur en 500 unités. Ferrari décide Fiat de s'engager dans un nouveau modèle de voiture de sport et confie la conception de sa Formule 2 à la société Pininfarina.

Sergio Pininfarina, fils du fondateur, développe une solution nouvelle pour Ferrari basée sur un moteur central. La société Pininfarina assemble sur un châssis de compétition 206 P un unique prototype qui est nommé la Dino Berlinetta Speciale.

La forme est superbe selon la meilleure tradition de Pininfarina et l'exposition de ce concept car rouge Ferrari au Salon de l'Auto de Paris en octobre 1965 est très remarquée. La nouvelle position du moteur est convaincante et ouvre une gamme de modèles qui est ininterrompue depuis un demi-siècle depuis la Dino 206 GT jusqu'à la 488 GTB.

Gian-Battista Pininfarina, le père de Sergio, meurt en 1966. L'Automobile Club de l'Ouest, organisateur des 24 Heures du Mans, veut lui rendre hommage. Enzo Ferrari et Sergio Pininfarina offrent la berlinette au Musée Automobile du Mans. Le musée veut maintenant recentrer ses collections sur les pièces directement liées aux 24 Heures. La Dino Berlinetta Speciale sera vendue sans prix de réserve le 10 février à Paris par Artcurial, lot 87.

Cette Speciale est un concept car. Toutes les parties visibles sont présentes mais les équipements mécaniques ont été remplacés par des éléments factices, probablement juste avant sa livraison au Mans. Le chef d'oeuvre de Sergio Pininfarina et de son équipe est une pièce d'exposition en parfait état. Elle est estimée au-delà de € 4M.