26 mars 2017

Grand Format par Ansel Adams

A l'âge de 14 ans Ansel Adams est ébloui pour toujours par la beauté du Yosemite. Soucieux de la préservation de la nature sauvage, il s'engage à fond avec le Sierra Club qui a pour but de promouvoir les parcs nationaux et il abandonne sa vocation pour la musique afin de devenir photographe.

L'oeuvre d'Adams est complètement figurative mais son approche est nouvelle. Comme les meilleurs peintres abstraits, il considère que l'art doit exprimer l'émotion. Pour concilier ces contraires, une perfection technique est requise. Technicien exceptionnel, il trouve lui-même les recettes qui répondent à son exigence.

A la prise de vue, les très petits diaphragmes assurent une netteté totale, le choix judicieux du filtre prépare l'expression de l'émotion et le déclenchement est effectué au meilleur moment d'un éclairage éphémère dû à un ciel chargé ou à un clair de lune.

Après guerre Adams réutilise ses meilleurs négatifs pour préparer des tirages de format mural très appréciés des sociétés pour une décoration spectaculaire de leurs bureaux. Deux ventes d'ensembles importants ont été effectuées : une collection Californienne à Christie's le 11 avril 2008 et la collection Polaroid à Sotheby's les 21 et 22 juin 2010. Dans les deux cas les dates précises des tirages n'ont pas été archivées.

Moonrise, Hernandez NM est l'oeuvre la plus connue d'Adams. Le tirage 100 x 144 cm réalisé pour Polaroid dans les années 1950 ou 1960 a été vendu pour $ 520K incluant premium en 2010 et est estimé $ 400K à vendre par Christie's à New York le 6 avril, lot 232.

Clearing winter storm est le plus spectaculaire paysage de montagne par Adams. Le tirage 103 x 139 cm réalisé au début des années 1970 pour la collection Californienne a été vendu pour $ 480K incluant premium en 2008 et est estimé $ 300K le 6 avril dans la même vente que ci-dessus, lot 235. Le tirage 98 x 132 cm de la même vue pour Polaroid a été vendu pour $ 720K incluant premium en 2010.