19 avr. 2017

Double Etoile et Oeil de Chat

Commençant à l'âge de 19 ans en 1955, Manuel Marcial de Gomar a consacré sa vie à l'émeraude, partageant son temps entre son bureau commercial à Key West FL et la forêt tropicale de Colombie.

Il parcourait inlassablement à pied et à cheval la région de Muzo où gisent les meilleures émeraudes du monde, caractérisées par un vert intense et une géométrie parfaite du cristal. Internationalement reconnu comme un spécialiste de l'émeraude, il a aussi expertisé les spécimens retrouvés dans le naufrage de l'Atocha survenu en 1622, qui provenaient déjà de Muzo.

Le 25 avril à New York, Guernsey's vend la collection personnelle de Marcial de Gomar, consacrant un site web spécifique à cette opération. Les pièces minéralogiques de qualité musée abondent dans cette vente.

Au lot 16, La Gloria est une émeraude brute pesant 887 carats. Le catalogue considère qu'elle pourrait fournir après taille une gemme de 300 à 400 carats.

Un groupe de 9 émeraudes brutes du trésor de l'Atocha pour un poids total de 91,69 carats constitue le lot 21 sous le nom de Nine Pillars of the Andes.

Au lot 19, le Marcial de Gomar Star taillé en cabochon de 25,86 carats est un cas exceptionnel d'étoile double face, signifiant que contrairement aux réflexions habituelles des émeraudes celle-ci renvoie la lumière dans toutes les directions, et par ses deux faces opposées.

Signalons parmi les bijoux le lot 4, le Corona de Muzo, un collier centré sur une émeraude de 24,34 carats provenant de l'Atocha.

Sur invitation du collectionneur, une remarquable paire d'une autre provenance est ajoutée, lot 26A. Taillée dans une émeraude brute de 370 carats, cette paire de 36,17 et 38,36 carats parfaitement assortie offre la très rare caractéristique cat's eye. Elles sont en forme de pilule mise en valeur par la brillance spectaculaire d'une très mince réflexion traversant toute la longueur. Cette double préparation qui est un exploit technique sans précédent dans une telle dimension a été effectuée et documentée sous le contrôle du GIA.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Newsy :