23 avr. 2017

Les Jumeaux Primordiaux de Bandiagara

Les falaises de Bandiagara, classées par l'UNESCO au patrimoine mondial de l'humanité, offrent une vue unique au monde sur l'évolution des croyances primitives. Fort heureusement les peuples qui se sont succédés n'ont pas été continuellement bousculés par les invasions. La datation au carbone 14 établit la chronologie des artefacts. Le climat sec du Sahel permet une conservation satisfaisante de très anciennes figures en bois.

Un hermaphrodite Soninke vendu pour $ 530K incluant premium par Sotheby's le 15 mai 2009 marque une très ancienne tendance à personnifier sur un unique individu la force de l'homme et la fécondité de la femme.

Les Dogons sont venus ensuite. Le 19 mai à New York, Christie's vend une figure en bois de 39 cm de haut attribuée à l'entité culturelle Dogon N'Duleri influencée par leurs voisins plus archaïques les Djennenke, lot 6 estimé $ 1,5M. Son âge est estimé entre 360 et 190 ans.

Cette statuette est une maternité gémellaire. Les Dogons croyaient que l'homme primordial nommé Nommo s'était multiplié par quatre paires de jumeaux mythiques. La femme féconde aux seins saillants est agenouillée dans une attitude de respect appliquée dans les cérémonies funéraires Djennenke. Les deux bébés sont sur ses genoux et scrutent l'avenir chacun de son côté.