21 avr. 2017

Un Accès vers le Ciel

L'art très varié de Fahr el-Nissa Zeid mêle harmonieusement les traditions du Moyen-Orient avec celles de l'Ecole de Paris. Elle est la fille d'un diplomate Ottoman. Son inspiration cosmopolite est facilitée par son premier mariage avec un intellectuel Turc qui promeut la culture Européenne. A Paris, elle achève ses études d'art à l'Académie Ranson où le cubisme abstrait de Roger Bissière l'influence durablement.

La jeune artiste devient princesse d'Iraq par son second mariage en 1933 avec Zeid, frère du roi Faisal. Dans les années 1950 le prince reste longtemps ambassadeur d'Iraq au Royaume Uni, facilitant ainsi la carrière de sa femme qui utilise un atelier à Londres et un autre à Paris.

Fahr el-Nissa Zeid introduit des couleurs vibrantes dans des figures de blocs abstraits rappelant à la fois le style de Bissière et les verres colorés, les mosaïques et les kilims du Moyen-Orient. Le 25 avril à Londres, Sotheby's vend son chef d'oeuvre dans ce style, lot 15 estimé £ 550K.

Cette monumentale huile sur toile 593 x 201 cm peinte en 1953 est conçue pour être exposée en position verticale, le haut de l'image offrant un effet de transparence entre les blocs devant un fond noir tandis que les couleurs du bas sont plus chaudes. Elle est intitulée Vers un Ciel (Towards a sky), et non Towards the sky, dans une humilité significative qui montre que l'artiste ne monopolise pas l'accès au ciel. Les difficultés d'accrochage d'une peinture aussi haute dans les salles d'exposition ont certainement amusé l'artiste.

Une oeuvre plus composite essentiellement basée sur une inspiration similaire a été précédemment discutée dans cette chronique : Break of the atom and vegetal life, 210 x 540 cm peinte en 1962, a été vendue pour AED 10,1M incluant premium valant $ 2,75M par Christie's à Dubai le 29 octobre 2013.