20 avr. 2017

Une Boîte à Dominos en Or

Le 15 mai à Genève, Christie's vend une luxueuse boîte à musique et à dominos, lot 127 estimé CHF 300K.

Cette boîte en or 18 carats 114 x 35 x 16 mm est décorée d'émaux et de perles incluant les quatre saisons animées de facétieux cupidons. Elle est accompagnée de son jeu complet d'origine de 28 dominos également en or 18K avec la face en émail bleu roi, les points de chiffre en perles et le verso en émail écarlate.

La boîte est signée M, B et C. Né à Genève, Jean-François Bautte a eu une carrière exceptionnelle dans l'industrie du luxe. Il avait commencé comme apprenti formé aux métiers d'orfèvre, horloger, bijoutier, ornemaniste et monteur de boîtes. Après avoir créé ses premiers modèles il s'associa avec deux hommes d'affaires, Moulinié en 1793 et Moynier en 1804.

L'affaire prit bientôt une ampleur internationale sous le nom de Moulinié, Bautte et Compagnie abrégé en M, B et Cie en 1804, puis Moulinié, Bautte et Moynier en 1808. Cette évolution de la marque permet de dater la boîte à dominos dans cette courte période intermédiaire, en cohérence avec une inscription datée 1808 sur le mécanisme musical.

La provenance exceptionnelle de cette boîte unique en son genre est marquée par deux anciennes ventes aux enchères.

En 1834 elle est offerte dans la vente de succession de Thomas Weeks qui avait tenu à Londres un important musée de curiosités. Il est probable que la boîte n'avait pas eu de client sur le marché Chinois en récession depuis la mort de l'empereur Qianlong et avait rejoint à Londres les collections créées par Cox et Maillardet.

Le nom de l'enchérisseur gagnant de la vente Weeks est Russell. La corrélation avec la future duchesse de Bedford, qui sera bientôt aussi une confidente de la reine Victoria, est séduisante.

La boîte revient aux enchères à Christie's en 1974, vendue par un descendant direct de la Reine Victoria. Les parties de dominos de la jeune reine avec le prince consort Albert sont documentées dans ses journaux intimes. Il apparaît comme hautement probable que la boîte Genevoise a appartenu à Sa Majesté.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Christie's :