11 mai 2017

Equitation Américaine

Passionné par les chevaux, Alfred Munnings est un peintre classique résolument opposé à l'art moderne. Il est le meilleur artiste de son temps pour l'observation de l'élégance des chevaux, des cavaliers et des chiens.

En 1924 il effectue un voyage de rêve de six mois aux Etats-Unis pendant lequel il visite les clubs de chasse et de polo de la Nouvelle Angleterre et de Long Island. Les similitudes des gentries américaine et anglaise le mettent aussitôt à l'aise.

Le 24 mai à New York, Sotheby's vend trois huiles sur toile mémorisant cet itinéraire. On notera que les femmes montent en amazone.

Le lot 72, 78 x 85 cm, estimé $ 300K, est le portrait de la femme d'un de ses hôtes montée sur Desert Queen. La jument est à l'arrêt, levant gentiment une patte avant. La femme a probablement posé en studio.

Le mari était tellement satisfait du premier portrait qu'il a demandé à l'artiste de faire le sien, sur son cheval gris Powder Puff, accompagné de sa meute de chiens. Formant pendant au lot précédent il est offert avec la même estimation, lot 73.

Contrairement aux deux lots précédents, le lot 74 a été peint autour de 1927, longtemps après le retour de l'artiste en Angleterre, quand la jeune Américaine se prépare à épouser un aristocrate anglais. Cette huile sur toile 85 x 101 cm est estimée $ 1,4M et illustrée sur le tweet ci-dessous. Miss Ruth Brady est montée sur l'énergique Bugle Call et est accompagnée d'un beau chien.