8 mai 2017

Le Bonheur dans le Pré

De 1975 à 1977 Willem de Kooning trouve un bonheur inespéré qui génère graduellement un grand élan de créativité. Il vit à Long Island au milieu d'une nature luxuriante, au côté de sa maîtresse Mimi. Sa femme Elaine est prête à revenir.

Il couvre avec ses couleurs des toiles de grande surface dans lesquelles il peut s'imprégner lui-même et happer le spectateur. Les couleurs viennent jouer par-dessus un fond blanc de plomb lumineux. La main est rapide mais les équilibres des blocs et la brillance inégale fournie par la variation des épaisseurs de peinture répondent à une conception prédéfinie.

L'abstraction n'exprime pas suffisamment la contemplation de l'artiste dans son environnement. Les couleurs évoquent désormais la mer, l'arbre et la chair nue, sans être supportées par un dessin figuratif.

Les Untitled peints par de Kooning en 1977 sont les chefs d'oeuvre du paysage abstrait. Untitled XXV, 196 x 224 cm, a été vendu pour $ 66M incluant premium par Christie's le 15 novembre 2016.

Le 17 mai à New York, Christie's vend l'Untitled II de la même année, huile sur toile de même format, lot 42 B estimé $ 25M.

Untitled II exprime les couleurs et les équilibres de la nature tout en apportant un thème supplémentaire : le corps de femme paisiblement allongée qui apparaît au premier plan offre un rare rappel des Woman qui avaient apporté à l'artiste sa notoriété injustement sulfureuse un quart de siècle plus tôt.

Sa nouvelle inspiration sera éphémère. L'année suivante, les traits structurants séparant les couleurs détruisent l'illusion thématique dans ces compositions redevenues de simples abstractions.