26 mai 2017

Le Troisième Temps de la Valse

Dès son enfance Camille Claudel est passionnée par la création de formes en pétrissant la glaise. En 1882, âgée de 18 ans, elle crée un atelier et rencontre Rodin. Assistante, praticienne et modèle du maître, elle comprend que ses émotions peuvent générer un style différent, plus féminin, encore plus explicite dans l'expression de l'attraction entre l'homme et la femme.

Elle conçoit son groupe Les Valseurs à partir de 1889. Ils sont étroitement enlacés et entièrement nus, occupés par le mouvement rapide de la danse et par leur désir érotique. En 1892, satisfaite de son travail, elle cherche à obtenir des commandes officielles selon la pratique du temps.

L'oeuvre est trop hardie et l'expression de l'amour nu par une femme est inconvenante. Camille accepte le jugement du premier inspecteur et entoure la femme d'un voile tourbillonnant. Elle change aussi le titre : La Valse est mieux appropriée pour attirer l'attention du spectateur sur l'expression du mouvement par la sculpture plutôt que sur l'ardeur du désir sexuel.

Un seul bronze a été réalisé sur cette toute première version de La Valse. Fondu en 1893 par Siot-Decauville, haut de 96 cm, il a été vendu pour £ 5,1M incluant premium par Sotheby's le 19 juin 2013.

Le gouvernement n'est toujours pas convaincu et Siot-Decauville ne fait pas d'effort promotionnel pour cette jeune femme aux thèmes sulfureux. Camille qui avait cédé ses droits à Siot-Decauville multiplie les variantes dans ses plâtres et ses grès et fait réaliser quelques bronzes illicites par d'autres fondeurs. Le voile de la femme est allégé, libérant le haut du corps, et la traîne allongée apporte une augmentation de l'effet de mouvement.

L'un de ces bronzes dans une fonte au sable sans évidement, haut de 47 cm, a été vendu ou offert vers 1900 à un ami de Rodin. Les héritiers affolés par son impudeur ont mis la sculpture au placard il y a plus de cent ans. Elle vient de refaire surface et sera vendue le 11 juin par Rouillac dans la vente garden-party annuelle au château d'Artigny, lot 170 estimé € 500K. Voici le lien vers l'essai publié par la maison de ventes.

La Valse trouve enfin son éditeur après 1902 quand Blot achète le premier bronze et les droits à Siot-Decauville. Blot édite La Valse à partir de 1905 en deux dimensions : 24 exemplaires pour la version 46 cm et 4 exemplaires pour la petite version.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Culturebox incluant une interview de l'auctioneer Aymeric Rouillac.


Un buste de Camille Claudel mis aux enchères