25 mai 2017

Les Nuages du Kilimandjaro

Le 2 juin 2010 à Beijing, Poly Auction consacrait une session de ventes à l'évolution du paysage dans l'art de Wu Guanzhong de 1975 à 1994.

Pendant ces années de plus grande créativité de l'artiste, le dessin est d'abord réaliste, appuyé sur une composition hardie et des couleurs vives. Au fil du temps un intérêt croissant pour la composition et pour la géométrie mène Wu jusqu'au paysage abstrait. Le meilleur résultat de ce groupe, RMB 28M incluant premium, a été enregistré sur une encre sur papier 124 x 124 cm réalisée en 1990 sur le thème du Grand Canyon en Amérique.

J'avais choisi en 2010 de discuter la plus ancienne oeuvre, Mont Kilimandjaro, huile sur toile 100 x 180 cm peinte en 1975, qui réalisa RMB 20M incluant premium. Elle est à vendre par la même maison de ventes le 4 juin, lot 4554 estimé RMB 28M.

Wu avait terminé en 1972 trois ans de travaux forcés pendant lesquels il avait prudemment détruit la plus grande partie de son oeuvre. Revenu à une pleine liberté l'année suivante, il cherche aussitôt à redéfinir l'art moderne en améliorant conjointement sa pratique de l'encre sur papier et de l'huile sur toile.

En 1975 sa situation personnelle est complètement rétablie au point qu'il participe à une délégation en Afrique pour mettre en place l'usine Chinoise chargée de construire la nouvelle ligne ferroviaire entre la Tanzanie et Zambie. Sa contribution consiste à réaliser pour les bureaux de l'usine une vue de chacun des deux sites les plus spectaculaires de l'Afrique Orientale, le Mont Kilimandjaro et les Chutes Victoria qu'il n'a cependant pas visités.

Il a imaginé de montrer le fameux sommet neigeux du Kilimandjaro baignant au-dessus d'une épaisse mer de nuages. Les nuages couvrant la plus grande partie de l'image cachent la vallée, laissant un doute sur l'altitude et renforçant ainsi la majesté mystique de cette montagne.