7 mai 2017

Une Amphore pour les Qing

Les Mandchous qui ont renversé la dynastie des Ming sont des étrangers. Lorsque leur dynastie des Qing est politiquement stabilisée, ils apportent une attention intense à s'appuyer sur toute la tradition plus de quatre fois millénaire de l'empire de Chine. A partir du règne de Kangxi certains ateliers de Jingdezhen réalisent des pièces en porcelaine imitant l'antique.

Les chimistes et les thermiciens de Jingdezhen sont extrêmement compétents et il n'est pas question de revenir aux processus de fabrication antiques. Un effort particulier est apporté à l'amélioration de la glaçure verte imitant la couleur et la transparence du jade, qui est appelée qingci en Chinois et céladon en Europe. Sous le règne de Yongzheng plusieurs nuances de glaçure céladon sont répertoriées.

Un vase amphore portant la marque impériale de Yongzheng apparaît comme un aboutissement de ce développement. Il a été vendu pour HK$ 17,4M incluant premium par Christie's à Hong Kong le 1er novembre 2004, un très haut prix à cette époque pour une porcelaine monochrome, et revient dans la même salle de ventes le 31 mai, lot 2888.

La forme de ce vase de 52 cm de haut imite des vases en métal ou en porcelaine d'époque Tang qui ne sont déjà plus des amphores de type antique puisque l'extrémité pointue qui servait à attraper le récipient dans sa partie basse pour verser le liquide a été remplacée par une base plate permettant de le poser. Il a conservé de ces modèles Tang les deux anses latérales en forme de dragons mordant le bord du vase. L'ornement du col en anneaux simulant le bambou est une référence aux Song du Nord.

Le céladon est aussi un symbole antique rappelant le développement de cette glaçure dans les fours de Longquan sous la dynastie des Song du Sud. La glaçure vert-bleuâtre de cette amphore, épaisse et transparente et nivelée dans les creux, est cependant une réussite directement attribuable à l'ingénierie des Qing.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Christie's :