10 juin 2017

Montagne Bleue et Maison Verte

Dès son enfance, Kandinsky est fasciné par les couleurs. Il s'établit à Munich en 1896 pour s'intégrer aux avant-gardes artistiques qu'il aime à regrouper autour de lui. Dès cette première phase il est remarquablement ouvert à toutes les tendances qui échappent au classicisme. Les principaux thèmes de son art personnel sont les paysages de Bavière et les légendes rurales de la Russie.

Après Cézanne et van Gogh, il apprend à bousculer le réalisme des lignes. Après Gauguin, Matisse, les Fauvistes et les post-impressionnistes, il aime exagérer les couleurs et cesse de les affaiblir sous un vernis. Il suit son ami Jawlensky qui était un des tout premiers à abandonner de façon systématique le réalisme des couleurs. Attiré par le mysticisme, Kandinsky étudie les théories de Goethe sur la signification psychologique des couleurs.

Deux séjours d'été à Murnau avec Jawlensky et leurs compagnes Gabriele et Marianne sont décisifs pour la carrière de Kandinsky et son rôle de pionnier de l'art moderne. En 1908 il expérimente les nouvelles formes et les nouvelles couleurs. En 1909 il termine ses compositions de l'année précédente avec des couleurs flamboyantes en couches épaisses et prépare les théories de son art nouveau.

Der blaue Berg est narratif. Un groupe de cavaliers passe devant une montagne réduite à une surface triangulaire d'un bleu intense. Murnau - Studie zur Landschaft mit grünem Haus, est une huile sur panneau 33 x 45 cm peinte en 1908.

Satisfait de l'audace de son esquisse à la maison verte, Kandinsky réutilise la même composition en 1909 avec un format plus grand et des couleurs à la fois plus pures et plus intenses. Murnau - Landschaft mit grünem Haus, huile sur panneau 70 x 96 cm, est estimée £ 15M à vendre par Sotheby's à Londres le 21 juin, lot 47. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.