30 juil. 2017

Ferrari et la FIA

Le bras de fer entre Enzo Ferrari et la FIA commence en 1962 avec la 250 GTO dont le nom même, O signifiant Omologato, indique l'intention de Ferrari de forcer la main concernant le respect des règles. La meilleure voiture ne peut pas être exclue des compétitions, n'est-ce pas ? La FIA cède. Momentanément seulement : en 1964 l'homologation de la 250 LM en GT est refusée.

Egalement en 1964 la gamme 275 avec un moteur de 3,3 litres succède à la 250 sans interrompre le développement de modèles de compétition en petites ou très petites séries.

Réalisée en 1964 pour préparer la saison 1965, la 275 GTB/C Speziale (C signifiant Competizione) est essentiellement une adaptation du moteur de la 250 LM sur un châssis écourté de la 275 GTB. L'effort porte déjà sur toutes les possibilités d'allègement. La FIA accepte son homologation non sans réticences.

En 1966 la 275 GTB/C va plus loin, pour un nouveau gain de poids d'environ 150 Kg. L'ingénieur Forghieri, qui avait mis au point la 250 GTO, conçoit un châssis et une carrosserie en aluminium très mince tandis que la robustesse de l'arrière est assurée par de la fibre de verre. La réalisation de la carrosserie est un tour de force de Scaglietti. Le talon d'Achille est la roue à rayons. L'homologation est partielle suite à des incohérences du dossier concernant les carburateurs.

12 GTB/C sont produites. La plupart d'entre elles auront un bon historique de compétition. L'une d'elles restée en excellent état et considérée comme la plus authentique du groupe après un usage parcimonieux a été vendue pour € 5,7M incluant premium par RM Auctions le 10 mai 2014.

Les collectionneurs préfèrent les voitures offrant un palmarès d'époque. Le talent de Wayne Obry et de sa société MPI dans le Wisconsin permet de rétablir les Ferraris usagées dans la configuration et les performances de l'état neuf. Une 275 GTB/C restaurée par Obry est estimée $ 12M à vendre par Gooding à Pebble Beach le 19 août, lot 120.

Je vous invite à regarder la vidéo en vues fixes partagée par la maison de ventes. Voici aussi le lien vers le communiqué de presse.